Depuis 4 heures 13 janvier 2017

Syrie: les USA éliminent leurs « rats » à travers Jamal Maarouf

Rédaction du site Almanar

Depuis la défaite des terroristes à Alep, les États-Unis semblent avoir changé de tactique en Syrie.

Ils cherchent à éliminer les terroristes qui leur servaient depuis 2011 de levier de pression.

Jamal Maarouf
Jamal Maarouf

Selon la chaîne arabophone iranienne Al Alam, les États-Unis auraient chargé des « brigades de la mort » de se rendre à Hama pour « liquider les combattants d’al-Nosra », branche d’al-Qaïda en Syrie rebaptisée front Fateh al-Sham. Ces brigades sont placées sous le commandement d’un chef terroriste, le dénommé « Jamal Maarouf », qui est à la tête d’un groupe composé de « 33 terroristes, tous snipers » qui opèrent dans la province nord ouest de Hama.

Jamal Maarouf qui dirigeait la milice « Front des révolutionnaires de Syrie » dans la province d’Idleb avait été délogé par le front al-Nosra de son siège situé à Jabal Zawiyat en 2014.  Depuis, il a fui en Turquie.

A noter qu’un certain nombre de terroristes d’al-Nosra, basés non loin de la ville de Deir Foul dans la banlieue nord-est de Homs, ont été empoisonnés despuis quelques jours, avant d’être fusillés.

Alors que dans la province d’Idleb, les frappes aériennes de la coalition internationale menée par les Etats-Unis se sont multipliées contre les sièges et les positions du Nosra, depuis la libération et la réunification d’Alep.

Sources: Al-Alam, Pasr Today, al-Manar