dohgbo5

Par Ivoirebusiness – Assassinat de Yves Lambelin. Dogbo Blé accuse la France « Ce sont les français qui ont tout manigancé ».  » C’est l’ambassadeur Jean Marc Simon le cerveau de l’opération ». « Yves Lambelin était un ami de Gbagbo ».

Assassinat de Yves Lambelin/ Dogbo Blé accuse la France: « Ce sont les français qui ont tout manigancé ».  » C’est l’ambassadeur Jean Marc Simon le cerveau de l’opération ». « Yves Lambelin était un ami de Gbagbo ».
Le procès des disparus du Novotel s’est poursuivi hier mercredi 01 mars 2017 avec l’audition du Général Dogbo Blé Bruno, ancien commandant de la Garde Républicaine sous la présidence de Laurent Gbagbo, accusé d’enlèvement, de séquestration, et d’assassinat.
Le Général Dogbo Blé a démenti vigoureusement toutes les accusations portées à son encontre concernant l’assassinat du français Yves Lambelin, ex-PDG de la SIFCA, et accuse l’Ambassadeur Jean Marc Simon et la France, d’être les cerveaux de ces assassinats.
Voici les minutes de son audition dans laquelle il donne les raisons de l’assassinat d’Yves Lambelin par la France, la force Licorne, et l’Ambassadeur Jean Marc Simon comme cerveau de l’opération:

YVES LAMBELIN ETAIT UN GRAND AMI DU PRESIDENT GBAGBO

« En réalité et je le répète encore, ce sont les français qui ont tout manigancé pour tuer Yves lambellin et ses compagnons. Pourquoi? Je vous explique. En réalité Yves lambellin était un grand ami du président LAURENT GBAGBO. Il était à la tête du Groupe SIFCA et le groupe SIFCA était la seule entreprise en Côte d’Ivoire avec des impôts élévés et Yves Lambelin s’acquittait de ces impôts normalement et régulièrement. Ce qui permettait donc au gouvernement du Président GBAGBO d’avoir la liquidité et même pendant la crise. Alors comment Est-ce qu’avec tout ça, j’aurais pu tuer Yves Lambelin. C’est un coup monté de la France et j’appelle l’Ambassadeur Jean Marc Simon à venir témoigner. »

L’Ambassadeur de France n’était pas un diplomate, mais un chef de guerre

Et le Général DOGBO BLE de conclure sa déposition en accusant la France, la Force Licorne, et l’ONU: « Je voulais dire pour conclure que si monsieur Yves Lambelin et ses compagnons sont morts, c’est parce que la France et la licorne ont voulu que ces blancs meurent et pas n’importe où? Mais au palais présidentiel…Sinon ils auraient empêché ces rebelles au NOVOTEL. C’est de leur faute si ces blancs sont morts.
L’Ambassadeur de France n’était pas un diplomate mais était la en tant que Chef de guerre. Il nous accusait à tort.
C’est l’histoire et le bon DIEU qui jugeront l’ONU et la france. Que la FRANCE et l’ONU l’assument. Mais qu’on ne rejette pas tout sur le Général Dogbo Blé ».

J’APPELLE L’AMBASSADEUR JEAN MARC SIMON A LA BARRE

L’ancien commandant militaire du Palais appelle l’ambassadeur Jean Marc Simon à la barre: « J’appelle l’ambassadeur de France à la Barre, car l’ambassadeur savait à 30% que ces hommes étaient au palais. L’ambassadeur de la France était mouillé dans cette affaire ».

Eric Lassale

Minutes de la déposition du Général Dogbo Blé Bruno le 01 mars 2017 au palais de justice de Yopougon

via Assassinat de Yves Lambelin/ Dogbo Blé accuse la France: « Ce sont les français qui ont tout manigancé ».  » C’est l’ambassadeur Jean Marc Simon le cerveau de l’opération » | Ivoirebusiness.net


53629

Photos du groupe Daesh sur Twitter : le Parlement européen lève l’immunité de Marine Le Pen

Les eurodéputés ont voté la levée de l’immunité parlementaire de Marine Le Pen, dans le cadre de l’affaire de photos de Daesh publiées par la candidate du Front National sur les réseaux sociaux.

Le Parlement européen a approuvé le 2 mars la levée de l’immunité parlementaire de la présidente du Front National, Marine Le Pen, réclamée par la justice française qui lui reproche d’avoir diffusé des images d’exactions du groupe Daesh sur son compte Twitter.

Cette levée, à effet immédiat, ne concerne que cette enquête et pas celle sur des soupçons d’emplois fictifs d’assistants de députés du Front national, au Parlement européen, dans laquelle Catherine Griset, le chef de cabinet de Marine Le Pen, a été mise en examen.

Détails à suivre…

France

via Photos du groupe Daesh sur Twitter : le Parlement européen lève l’immunité de Marine Le Pen — RT en français


Emmanuel Macron

Présidentielle 2017: pour Macron, Fillon et Le Pen «attaquent l’État de droit»

À sept semaines de l’élection, Emmanuel Macron dévoile son projet présidentiel et en profite pour s’en prendre à ses adversaires François Fillon et Marine Le Pen, les accusant «de s’attaquer délibérément à l’État de droit». Sputnik suit la déclaration du candidat d’En Marche!

Accusé de ne pas avoir de programme, le candidat d’En marche! dévoile, ce jeudi, à 53 jours du premier tour de l’élection présidentielle, son programme lors d’une conférence de presse organisée dans le VIIIe arrondissement de Paris.

Économie, santé, écologie, emploi, laïcité, éducation… outre la présentation des principaux points de son programme, Emmanuel Macron a profité de l’occasion pour faire une pique à ses adversaires François Fillon et Marine Le Pen, visés par des affaires d’emplois fictifs, les accusant de « s’attaquer délibérément à l’État de droit » en s’en prenant à la justice.

Qualifiant de « régression ou de repli » le projet de Marine Le Pen et de « conservateur » celui de François Fillon, M. Macron a attaqué le candidat de la droite sur ses inspirations thatchériennes.

« L’avenir de la France, ce ne sont pas les réformes britanniques des années 80 », a-t-il affirmé.

Quant à la « philosophie » de son propre programme, « nous réconcilions dans ce projet la liberté et la protection », a estimé le candidat d’En Marche!.

via Présidentielle 2017: pour Macron, Fillon et Le Pen «attaquent l’État de droit»


François Fillon reporte sa visite au salon de l’agriculture : il aurait été convoqué par les juges

fillon_411397_large

1 mars 2017, 08:48

François Fillon a renoncé à se rendre au salon de l’agriculture ce 1er mars au matin, sans donner de raisons
François Fillon aurait été convoqué par les juges et aurait donc dû renoncer à se rendre au salon de l’agriculture. Une déclaration est prévue pour midi.

Attendu ce 1er mars à 8h au salon de l’agriculture, le candidat des Républicains a fait savoir, par un communiqué de presse, que sa visite était «reportée», sans pour autant préciser de nouvelle date. Selon le JDD, cette annulation serait liée à sa convocation par les juges, reçue le matin même.

L’équipe de campagne du candidat a annoncé que celui-ci ferait une déclaration depuis son QG vers midi.

Plusieurs médias rapportent la surprise des proches du candidat, qui ne semblaient pas prévenus de cette annulation de dernière minute.

Alors que le Parquet national financier (PNF) a décidé d’ouvrir le 24 février une information judiciaire concernant l’affaire des emplois présumés fictifs de son épouse, François Fillon voit presque chacun de ses déplacements perturbé par des manifestants. Preuve que François Fillon n’arrive pas à se défaire des scandales qui le poursuivent, les intentions de vote en sa faveur sont au plus bas et ne lui permettraient pas d’accéder au second tour de la présidentielle.

France

via François Fillon reporte sa visite au salon de l’agriculture : il aurait été convoqué par les juges — RT en français