Réponse à la publicité vidéo pro-vaccin de Bergoglio

Réponse à la publicité vidéo pro-vaccin de Bergoglio

Byzantine Catholic Patriarchate

Le pseudo-pape Bergoglio, ainsi que six prélats du continent américain, ont enregistré un message vidéo destiné à soutenir la vaccination expérimentale massive, qui fait partie du processus de puçage.

Bergoglio et ces prélats ont ainsi publiquement confirmé leur excommunication de l’Église. Par cet acte, ils se rebellent contre l’essence de la foi et de la morale (cf. Gal 1, 8-9). Afin de couvrir son crime qui enfreint code de Nuremberg, Bergoglio abuse du mot « amour ».

Afin de démasquer l’esprit de mensonge de Bergoglio, complétons son expression fausse et trompeuse – l’amour – par le mot « mensonge ». Bergoglio trompe le public consciemment et cyniquement ; ce n’est pas de l’amour, mais bien le crime le plus effroyable commis contre Dieu et contre l’humanité.

Citation de Bergoglio complétée par nos soins (ajouts en gras) : « Obtenir les vaccins qui sont autorisés de manière irresponsable par les autorités respectives est un acte d’amour – mensonge ! Et « aider » la majorité des gens à faire cela est un acte d’amour – mensonge ! L’amour – mensonge – pour soi, l’amour – mensonge – pour nos familles et nos amis, et l’amour – mensonge – pour tous les peuples. L’amour – mensonge – est aussi social et politique. Il y a l’amour social et politique – mensonge, il est universel, toujours débordant de petits gestes individuels de charité personnelle capables de transformer et d’améliorer – de tromper – les sociétés. Se faire vacciner est un moyen simple mais profond de prendre soin – de se détruire – les uns les autres, en particulier les plus vulnérables. Je prie mon dieu, le père du mensonge, que chacun de nous puisse apporter sa petite contribution, son petit geste d’amour – mensonge. Peu importe à quel point il est petit, l’amour – mensonge – est toujours grand. Faites ces petits gestes pour une meilleure destruction du futur. Dieu – mon dieu, le père du mensonge – ” te bénisse “. Merci beaucoup de vous être laissé tromper et de m’avoir rejoint sur le chemin du mensonge qui mène à l’enfer.

Jésus a dit : « Le diable est un menteur et un meurtrier » (Jn 8,44), et l’imposteur religieux Bergoglio est son serviteur, et lui ouvre la voie !

Aujourd’hui, cependant, il est nécessaire de savoir ce qu’est l’amour véritable et révélé par Dieu. La langue grecque possède trois termes pour le mot amour :

1) Eros – c’est l’amour sensuel ;

2) Philia – c’est l’amour des parents pour leurs enfants, l’amour pour leur pays… ;

3) Agape – c’est l’amour pour Dieu et, en même temps, l’amour désintéressé pour son prochain.

Le contraire de l’amour est l’amour-propre ou l’égoïsme. L’amour fait des sacrifices désintéressés, il se donne. L’amour de Dieu (agape) consiste dans le fait que Dieu nous a non seulement créés par amour, nous a fait exister, mais même si nous avons péché, le summum de son amour fut qu’Il nous donnât en sacrifice son Fils unique, afin que tous ceux qui croient en Lui ne périssent pas, mais aient la vie éternelle (Jn 3,16).

L’ego et l’orgueil humains rejettent la vérité, l’amour de Dieu et la vie éternelle. Ils aiment les mensonges et le faux bien. Si nous devons recevoir l’amour de Dieu, cela implique une certaine humiliation. Nous devons appeler un mensonge un mensonge et la vérité la vérité, et c’est là le véritable héroïsme. L’amour faux et égoïste déteste ça. Dieu nous a sauvés, mais nous ne serons pas tous sauvés parce que nous avons le libre-arbitre et que nous pouvons choisir d’accepter ou de rejeter l’amour de Dieu et la Vérité qui est Jésus. La réception de Jésus n’est pas seulement associée au pardon des péchés, mais aussi au chemin de purification menant à la véritable liberté intérieure, qui consiste en l’union avec Jésus. Nous sommes alors progressivement libérés de la racine empoisonnée en nous, qui est notre ego. Se repentir, changer d’avis (Mc 1,15), accepter la vérité et se détourner du mensonge et de l’esprit de mensonge, constitue une étape nécessaire vers notre salut.

Le sens de notre vie est l’union spirituelle avec Dieu, qui est Vérité (Jn 14, 6) et Amour (1 Jn 4, 8). Pour pouvoir recevoir l’amour de Dieu, nous devons recevoir Jésus et lui donner pouvoir sur nos esprits afin que la vérité y règne. Nous devons aussi Lui donner notre volonté, afin de pouvoir combattre le mal et lutter pour le plus grand bien – notre propre salut – même au prix de la souffrance, de l’humiliation ou de la mort. Nous voyons ce véritable amour chez les martyrs et les saints. Ce sont les héros de l’amour ! Ils ont sacrifié leur vie pour rester fidèles à Dieu et donner le bon exemple à tous. Leurs biographies sont d’une extrême actualité, pour notre époque.
Le plus grand commandement d’amour est d’aimer Dieu de tout son cœur, de toute son âme et de toutes ses forces. L’amour va de pair avec la connaissance. Plus nous connaissons Dieu, plus nous l’aimons. Si nous gardons les commandements de Dieu, si nous parlons avec Dieu dans la prière debout devant Sa face, si nous Lui confessons nos péchés et essayons de Le suivre, Lui notre Seigneur, nous recevons la lumière de la connaissance et de la force.

Dans ce contexte, Jésus parle de perdre de son âme pour Sa cause et celle de l’Evangile (Mc 8,35), ce qui signifie que nous devons perdre – nous séparer de – le poison spirituel du péché originel qui infecte notre âme.

L’amour pur ne peut exister sans vérité ni être lié à un mensonge, comme c’est le cas avec le pseudo- pape actuel.

 

Patriarcat Catholique Byzantin

 

Téléchargement: PCB : Réponse à la publicité vidéo pro-vaccin de Bergoglio

Patriarcat Catholique Byzantin byzcathpatriarchate @ gmail.com

This email was sent to philip.ehua@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils