Florian Philippot : «Quand on le prive de ses droits, le peuple les reprend par la rue»

Florian Philippot : «Quand on le prive de ses droits, le peuple les reprend par la rue»

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils