Lettre qui n’est pas uniquement adressée aux évêques et prêtres polonais en ce Carême 2021

Lettre qui n’est pas uniquement adressée aux évêques et prêtres polonais en ce Carême 2021

Cellule44 : Un document qui date un peu , mais très édifiant. Il s’agit d’une “Epitre” du Patriarcat Catholique Byzantin adressée aux églises catholiques

Le 9 mars 2021

Chers évêques et prêtres de Pologne,

La Pologne subit une forte pression pour recevoir le vaccin à ARN messager et pour appliquer la Grande Réinitialisation (Great Reset), dont le résultat final est la destruction du christianisme et de la nation polonaise.

La situation dans laquelle se trouvent aujourd’hui la Pologne et presque le monde entier, ne se serait pas produite si l’Église avait été ce qu’elle doit être : le pilier de la vérité, la lumière du monde et le sel de la terre. Le tournant fut le Concile de Vatican II. L’esprit de l’aggiornamento avec le monde s’empara du pouvoir dans l’Église. Aujourd’hui, nous en récoltons les fruits. Une grande partie de la faute incombe à la fois aux papes conciliaires et post-conciliaires. Les deux premiers ont tracé le changement, et le dernier l’a promu, chacun à sa manière. C’est une moquerie que trois d’entre eux aient été déclarés saints par l’apostat Bergoglio. Si leur fonction avait été exercée par un vrai saint, tel que saint Pie X, ce processus de destruction aurait été stoppé.

Malheureusement, les théologiens polonais de la période post-conciliaire jalousaient le faux niveau académique des hérétiques allemands, époustouflaient les séminaristes en parlant de ces « sommités théologiques » et essayaient de se mesurer à leur niveau, du moins dans une certaine mesure. Aujourd’hui, nous voyons les fruits de cette théologie allemande   prétendument prestigieuse dans l’adoption des pires hérésies et de la décadence morale, y compris l’approbation des mariages sodomites dans les églises allemandes. Ces activités apostates des évêques allemands ont été combattues par les évêques polonais en Ukraine, dirigés par l’archevêque Mokrzycki.

Cependant, la tragédie est que l’agenda législatif de la sodomie est promu principalement par l’actuel et soi-disant «Saint-Père» François. Pour en faire la promotion, il a exploité le Synode des jeunes (2018) et le Synode des évêques (2019). Il a également fait une déclaration publique appelant littéralement à la légalisation des unions de sodomites (2020), et ne l’a jamais retirée. Ce « Saint-Père » a ridiculisé le Premier Commandement en intronisant le démon Pachamama au Vatican, et en prenant part à une cérémonie magique. Peu de temps après, il a commencé à promouvoir avec persistance la vaccination génocidaire pour tous. Il s’oppose ainsi à de solides experts médicaux, qui sont la voix de la conscience et qui tirent la sonnette d’alarme contre un dangereux vaccin qui perturbe le génome humain, c’est-à-dire la nature humaine en tant que telle, et qui fait également partie du processus de puçage. Bergoglio s’aligne sur le plan génocidaire de Gates et d’autres personnes qui font la promotion de la Grande Réinitialisation. Gates a déclaré : «Si nous faisons un excellent travail avec les vaccins, nous réduirons la population de 10 à 15% (au cours de la première étape)», c’est-à-dire une réduction d’un milliard de personnes. Le Club de Rome, cependant, parle maintenant publiquement d’un plan génocidaire pour six milliards de personnes. La campagne mondiale de vaccination, promue par le Vatican apostat, vise non seulement à perpétrer un génocide, mais aussi à pucer. Alors maintenant, c’est décidé : vous êtes soit du côté du Christ, soit du côté de l’antéchrist. La Bible avertit que la punition pour avoir reçu une puce, est l’étang de feu.

Sur la base d’un avertissement urgent provenant de solides experts médicaux, chaque évêque doit appeler les fidèles de son diocèse à ne pas recevoir de vaccin dangereux, et à en avertir autrui. Les fabricants eux-mêmes ont admis que le vaccin ne protège pas le corps de l’infection, et n’empêche pas sa transmission. Le monde catholique ne peut que se sentir honteux en ce qui concerne son propre comportement, lorsqu’on le met face à l’exemple de la Tanzanie, dont le président catholique rejette radicalement les confinements et les vaccins. Il compte sur Dieu et sur les ressources locales, et non sur Gates et compagnie. L’objectif d’une pandémie artificielle n’est pas la santé, mais l’esclavage et le génocide.

Que chaque prêtre polonais avertisse également, selon sa conscience, le peuple contre le dangereux vaccin Covid sans attendre que l’évêque agisse. Tout le monde doit commencer à appeler un mensonge un mensonge, et la vérité la vérité ; c’est la manifestation fondamentale de la repentance que ce Carême historique de 2021 exige de nous en particulier.

Quant à la sodomie, la Parole de Dieu lui impose les châtiments les plus sévères (cf. 2Pierre 2, Jude 1, 7). Mgr. Viganò a bravement signalé les crimes du réseau homosexuel et commis dans les plus hauts lieux de l’Église, ainsi que le fait que le soi-disant Saint-Père les dissimule. Il l’a donc appelé à démissionner.

Quel est le vrai diagnostic de l’état de l’Église ?

Le “Saint-Père”, que l’on appelle François, est-il un apostat et hérétique, c.-à-d. un pape invalide ? Ou est-il un pape valide, même s’il promeut la sodomie, l’idolâtrie de Pachamama et un programme génocidaire par la vaccination à ARNm ? La réponse est absolument claire. Étant apostat et hérétique, il est un pape invalide. Selon la Parole de Dieu (Ga 1: 8-9) et selon la bulle dogmatique de Paul IV Cum Ex Apostolatus Officio, il est excommunié de l’Église, il n’est donc ni catholique ni chrétien. C’est un traître et un Judas. Chaque évêque catholique et chaque prêtre catholique doivent faire face de manière responsable à cette réalité devant Dieu et devant l’Église, et en tirer les conclusions nécessaires. Cela signifie qu’un évêque ou un prêtre catholique ne doit pas se soumettre à ce traître du Christ, mais doit se séparer de lui ; sinon, il reste avec lui dans les ténèbres spirituelles et sous la malédiction de Dieu.

Qu’il y ait au moins deux ou trois évêques de Pologne, et avec eux des groupes de braves prêtres, qui se distancient de l’apostasie scandaleuse du Vatican ! Si la Conférence épiscopale de Pologne est subordonnée à l’archi-hérétique Bergoglio, la malédiction tombera sur toute la Pologne à travers eux. S’ils se séparent de Bergoglio, la bénédiction viendra non seulement sur l’Église polonaise, mais sur toute la nation polonaise.

Du point de vue de la douloureuse apostasie de Bergoglio, il faut aussi voir l’invalidité de la canonisation de Jean-Paul II. Bergoglio est un hérétique, et donc tous ses actes sont nuls et non avenus. La canonisation de Jean-Paul II par Bergoglio est nulle et non avenue. De plus, si Jean-Paul II avait vraiment été un saint, il se serait opposé aux hérésies du modernisme. Ces hérésies se répandirent essentiellement pendant son pontificat. Un saint se serait également opposé à la diffusion du néo-paganisme. Cependant, Jean-Paul II a ouvert toutes grandes les portes de l’Église au paganisme, créant un précédent à Assise, en 1986.

Conditions pour l’éveil spirituel et le salut de la Pologne :

Chaque évêque et chaque prêtre, sans aucun ordre provenant d’en haut, doit lui-même commencer à se repentir et appeler ensuite tous ceux qui lui sont confiés à faire de même. Seul Dieu peut sauver la Pologne. Une autre condition du salut, en plus de la repentance, est la prière. « Et Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, et tardera-t-il à leur égard ? Je vous le dis, il leur fera promptement justice. » (Lc 18, 7)

Chaque fois qu’ils étaient dans une situation difficile, les chrétiens effectuaient des veilles de prière afin de créer une prière ininterrompue. Un groupe de prière a besoin de 23 personnes pour couvrir la journée, car il y a une heure réservée, à savoir de 20 h à 21 h, où tous les membres prient. Il s’agit d’une pratique éprouvée (voir http://vkpatriarhat.org/fr/?p=13731 ). Que chaque évêque, chaque prêtre et chaque chrétien se joignent aux veilles de prière ! Que les parents et enfants, retraités et jeunes, les rejoignent. Essayez Dieu dans ce domaine ! Il ne vous fera pas honte. La Pologne sera sauvée !

L’Église, dirigée par un Pape qui est un Judas, a jusqu’à présent coopéré intensivement à l’auto-génocide spirituel et physique de l’humanité. Si la Pologne commence à se repentir, non seulement l’Église polonaise mais la nation tout entière verront un réveil ! Cela donnera l’exemple à toute l’Église catholique et au monde entier. La satanisation, associée à la Grande Réinitialisation, à la vaccination et au puçage, sera arrêtée. Le salut éternel de millions de personnes est en jeu ! Chers évêques et prêtres polonais, êtes-vous conscients de cette responsabilité que vous portez devant Dieu ?

Conclusion : Que devez-vous faire, évêques et prêtres polonais, dans le cadre de la repentance pendant le Carême 2021 ?

1) Appelez le public polonais à rejeter le dangereux vaccin à ARN messager.

2) Séparez-vous de l’apostat Bergoglio.

3) Admettez l’invalidité de la canonisation de Jean-Paul II.

4) Organisez et participez à la création de veilles de prière continues.

En Christ,

+ Élie

Patriarche du Patriarcat Catholique Byzantin

+ Méthode OSBMr                  + Timothée OSBMr

Evêques secrétaires

Téléchargement: Lettre qui n’est pas uniquement adressée aux évêques et prêtres polonais en ce Carême 2021 (9/3/2021)

Ce n’est pas seulement aux évêques de Pologne, mais aussi à chaque évêque et prêtre de l’Église catholique, que notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ s’adresse, par notre biais et via cet appel !

Le Patriarcat Catholique Byzantin (PCB) est une communauté de moines, de prêtres et d’évêques vivant dans des monastères. Le PCB est dirigé par le patriarche Élie, en collaboration avec deux évêques secrétaires, Timothée et Méthode. Ce patriarcat est né de la nécessité de défendre les vérités chrétiennes fondamentales contre les hérésies et l’apostasie. Le PCB ne reconnaît pas le pseudopape Bergoglio, et ne lui est pas subordonné.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils