Un message du Président Donald J. Trump (doublé en français) + 2 annonces importantes

Un message du Président Donald J. Trump (doublé en français) + 2 annonces importantes

 

Source : de source bien informée

Trump appelle les Américains à promouvoir la paix au milieu des rapports de manifestations prévues

«  Pas de violence, pas de transgression de la loi et pas de vandalisme d’aucune sorte  »
13 janvier 2021 Mis à jour: 14 janvier 2021

Le président Donald Trump a publié un message public à la nation dans une vidéo publiée mercredi soir, appelant les Américains à promouvoir la paix, au milieu des informations faisant état de manifestations prévues dans les prochains jours.

«Au cours de l’année écoulée, rendue si difficile à cause du COVID-19, nous avons vu la violence politique devenir incontrôlable. Nous avons vu trop d’émeutes, trop de foules, trop d’actes d’intimidation et de destruction. Cela doit cesser », a-t-il dit.

«Que vous soyez à droite ou à gauche, démocrate ou républicain, il n’y a jamais de justification à la violence. Aucune excuse, aucune exception. L’Amérique est une nation de lois. Ceux qui ont participé aux attaques de la semaine dernière seront traduits en justice. »

«Maintenant, je demande à tous ceux qui ont déjà cru en notre programme de réfléchir à des moyens d’apaiser les tensions, de calmer les esprits et d’aider à promouvoir la paix dans notre pays», a-t-il poursuivi. «Il a été rapporté que des manifestations supplémentaires sont prévues dans les prochains jours, ici à Washington et dans tout le pays.»

«J’ai été informé par les services secrets américains des menaces potentielles. Chaque Américain mérite que sa voix soit entendue de manière respectueuse et pacifique. C’est votre droit du premier amendement. Mais je dois souligner qu’il ne doit y avoir ni violence, ni infraction à la loi, ni vandalisme d’aucune sorte.

Le président a ouvert son discours en condamnant les actes de violence qui ont eu lieu au milieu des troubles civils sur le terrain du Capitole américain le 6 janvier, lorsque les législateurs se sont réunis pour compter, débattre et certifier les votes du collège électoral pour le président élu Joe Biden.

«L’incursion du Capitole américain a frappé au cœur même de notre république. Cela a irrité et consterné des millions d’Américains à travers le spectre politique », a-t-il déclaré. «Je veux être très clair, je condamne sans équivoque la violence que nous avons connue la semaine dernière. La violence et le vandalisme n’ont absolument aucune place dans notre pays et aucune place dans notre mouvement. Making America Great Again a toujours consisté à défendre la primauté du droit, à soutenir les hommes et les femmes des forces de l’ordre et à faire respecter les traditions et les valeurs les plus sacrées de notre nation.

«La violence de la foule va à l’encontre de tout ce en quoi je crois et de tout ce que notre mouvement défend. Aucun de mes véritables partisans ne pourra jamais approuver la violence politique. Aucun de mes vrais partisans ne pourra jamais manquer de respect aux forces de l’ordre ou à notre grand drapeau américain. Aucun de mes vrais partisans ne pourra jamais menacer ou harceler nos compatriotes américains. Si vous faites l’une de ces choses, vous ne soutenez pas notre mouvement, vous l’attaquez et vous attaquez notre pays. Nous ne pouvons pas le tolérer.

Les remarques de Trump interviennent après que les démocrates à la Chambre des représentants, rejoints par 10 républicains, aient voté quelques instants plus tôt pour le destituer pour la deuxième fois, alléguant dans un seul article de mise en accusation qu’il avait incité à une insurrection qui avait entraîné la violation du Capitole américain le 6 janvier.

Trump a, depuis le 6 janvier, appelé à plusieurs reprises à la paix et condamné à plusieurs reprises les violences qui ont eu lieu au Capitole américain et à proximité ce jour-là. La violence s’est produite au milieu de  manifestations par ailleurs pacifiques  qui avaient lieu dans les zones environnantes pour réclamer l’intégrité électorale.

La violation du bâtiment du Capitole le 6 janvier par un groupe d’émeutiers a interrompu les législateurs pendant plusieurs heures avant la reprise des travaux du Congrès. Une femme, le vétéran de l’armée de l’air  Ashli ​​Babbitt , est décédée ce jour-là après avoir été abattue par un policier du Capitole à l’intérieur du bâtiment. On ne sait pas qui a provoqué la rupture du bâtiment. Une vidéo de l’événement montre un activiste de gauche connu  encourageant et convaincant la police du Capitole  de laisser passer les intrus à plusieurs endroits.

Par ailleurs, les troubles civils sur le terrain du Capitole ont fait au moins quatre autres morts – trois en raison de conditions médicales, et un officier de la police du Capitole américain a été  confirmé mort  par le département le 7 janvier, en raison de blessures subies alors qu’il était de service en réponse aux émeutes.

Lundi, Trump a approuvé la déclaration d’urgence du district de Columbia à la suite d’une demande du maire de Washington, Muriel Bowser, qui, dans sa lettre au président, a déclaré que « de nouvelles violences sont probables pendant la période inaugurale ». Elle a également écrit que sur la base des évaluations des services de renseignement que son administration a reçues, «nous devons nous préparer à l’arrivée de grands groupes d’extrémistes formés et armés à Washington, DC».

Plus de 20 000 soldats de la Garde nationale sont attendus dans la ville d’ici le 20 janvier, jour de l’inauguration.

Le département de la sécurité intérieure commencera les opérations de l’événement national spécial sur la sécurité pour l’inauguration du 20 janvier à compter du 13 janvier au lieu du 19 janvier, en raison des «événements de la semaine dernière et de l’évolution du paysage de la sécurité qui a conduit à l’inauguration».

 

 

Source : https://www.theepochtimes.com/trump-calls-on-americans-to-promote-peace-amid-reports-of-planned-demonstrations_3655924.html?utm_source=morningbriefnoe&utm_medium=email&utm_campaign=mb-2021-01-13

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils