Suzette Sandoz, ancienne députée suisse | Perte de valeurs des Occidentaux

Suzette Sandoz, ancienne députée suisse | Perte de valeurs des Occidentaux

Suzette Sandoz, docteur en droit, ancienne députée suisse
“Le communisme à mon sens, et vous l’évoquiez tout à l’heure, c’est une religion en soi, par conséquent sa transcendance, c’est l’état ! À partir du moment où l’état est Dieu, comment voulez-vous n’être pas complètement soumis à cet état ! Ça c’est un côté profondément pervers, et pernicieux, qui est plus sensible, nettement plus sensible, à gauche qu’à droite.”

Face à la mondialisation et la déchristianisation, Suzette Sandoz, ancienne députée suisse, met en évidence une perte de valeurs des Occidentaux. Selon elle, le grand problème que devrait résoudre l’Occident, c’est comment montrer la supériorité des valeurs démocratiques et des valeurs des droits de l’homme face à la Chine communiste.

 

Source : de source bien informée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils