Voici pourquoi Bill Gates veut une indemnité des gouvernements concernant l’approbation et la commercialisation des vaccins qu’il finance

Voici pourquoi Bill Gates veut une indemnité des gouvernements concernant l’approbation et la commercialisation des vaccins qu’il finance

Pourquoi les plus grands promoteurs de vaccins au monde, comme Paul Offit et Peter Hotez, nous mettent-ils en garde frénétiquement contre les dangers uniques et effrayants inhérents au développement d’un vaccin contre les coronavirus? 

Les scientifiques ont d’abord tenté de développer des vaccins contre les coronavirus après l’épidémie de SRAS-CoV en 2002 en Chine. Des équipes de scientifiques américains et étrangers ont vacciné les animaux avec les quatre vaccins les plus prometteurs. Au début, l’expérience semblait réussie car tous les animaux ont développé une réponse solide d’anticorps contre le coronavirus.  Cependant, lorsque les scientifiques ont exposé les animaux vaccinés au virus sauvage, les résultats ont été horribles. Les animaux vaccinés ont subi des réponses hyper-immunes, y compris une inflammation dans tout leur corps se terminant par des infections pulmonaires fatales.
Les chercheurs avaient vu cette même « réponse immunitaire renforcée » lors de tests humains sur les tests de vaccination contre le VRS ratés dans les années 1960. Deux enfants sont morts. Offit, Hotez et même Anthony Fauci (dans un moment non gardé), ont averti que tout nouveau vaccin contre le coronavirus pourrait déclencher des réactions immunitaires mortelles lorsque les personnes vaccinées entrent en contact avec le virus sauvage.
Au lieu de procéder avec prudence,  Fauci a fait le choix imprudent d’accélérer les vaccins, partiellement financés par Gates, sans études animales (qui pourraient fournir un avertissement précoce de réponse immunitaire incontrôlée).
Gates est tellement inquiet du danger qu’il dit qu’il ne distribuera pas ses vaccins tant que les gouvernements n’auront pas accepté de l’indemniser contre les poursuites. Le 4 février 2020, alors qu’il n’y avait que 11 cas de COVID19 actifs aux États-Unis, les États-Unis ont discrètement poussé les réglementations fédérales à accorder aux fabricants de vaccins contre les coronavirus une immunité totale contre toute responsabilité.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :