Pour Macron, les gilets jaunes ne sont pas « de simples citoyens qui manifestent »..

Pour Macron, les gilets jaunes ne sont pas « de simples citoyens qui manifestent »..

C’est dans un média étranger que Macron dénigre un fois de plus les français en colère, pour une situation insurrectionnelle qu’il a lui même créée. Ce genre de propos, dont il est coutumier, loin d’apaiser les tensions, risque de mettre le feu aux poudres.

Sa politique sociale est destructrice, et ne ne saurait avoir l’agrément des français, dont les anciens se sont battus pour l’acquit de droits, qui sont entrain d’être laminés. On pourrait se poser la question, à savoir : Que va-t-il rester de notre pays, à l’issue de son mandat ?

Pour qui travaille cet individu, que certains français qui lui ont accordé leur confiance, ont permis la prise de possession, des clés de notre pays ? Il n’aime pas la France, pas plus que les français son but avec l’idéologie malsaine qui l’habite, est de faire de notre nation, un morceau de cette Europe fédérale dont il rêve.

Vendre nos plus beaux fleurons, permettre la délocalisation, désindustrialiser, taxer le travail, vider le pays de sa substance, faire disparaître nos services publics en les éloignant dans un premier temps, en les privatisant à terme semble le but. Il nous reste ADP, qu’une consultation publique en cours, permettra de privatiser ou pas. 4 millions 700.000 signatures requises pour empêcher la cession, la barre est mise très haut et beaucoup se plaignent des « bugs » sur le site qui ne permettent pas de signer. De là à y voir une volonté néfaste, il n’y a qu’un pas que d’aucun n’hésitent pas à franchir.

Nous n’allons pas faire la liste de tout ce qui déraille dans notre pays, elle serait trop longue, mais à l’instar de ceux qui s’interrogent sur l’avenir, et qui se demandent comment arrêter le désastre. Ça risque d’être difficile puisque tous les moyens de l’état sont utilisés contre le peuple,

au lieu de servir à ce même peuple. Il ne faut pas compter sur les députés et autres sénateurs qui se rallient à la macronie. On les a élus pour nous représenter, ils ne représentent qu’eux mêmes et leurs intérêts. Sachons nous en souvenir. Quant à ceux qui sont contre cette caste oligarchique, tout est fait pour les museler, discréditer, l’acharnement médiatique dont certains sont victimes, en est le triste exemple.

La situation ne risque pas de s’arranger si, comme le département de l’Aisne, les autres régions s’alignent pour demander aux bénéficiaires du RSA de faire 35h par semaine pour leur réinsertion, chose acceptable si du travail est promis à terme. Sinon qu’est ce que ça va donner ?

UN PLAN D’ACTIONS ET DES OBJECTIFS CLAIRS
Les élus ont approuvé des propositions d’actions dans le cadre du plan contre la pauvreté qui sera finalisé par la signature d’une convention avec l’État attribuant au Département des moyens dédiés.
L’assemblée départementale a également adopté une nouvelle stratégie pour l’insertion et d’accès à l’emploi pour aller plus loin « par la généralisation d’actions qui, pour certaines, sont déjà expérimentées, et que nous ne manquerons pas d’étoffer et de développer encore. »
Déployée pour 3 ans, cette stratégie poursuit deux objectifs ambitieux :
Baisse du nombre de bénéficiaires du RSA de 17 000 à 15 000 foyers
Baisse du montant annuel des allocations versées de 106 M€ à moins de 95 M€

Source https://www.aisne.com/actualites/le-plan-aisne-actifs-plus-une-strategie-pour-lutter-contre-la-precarite

Merci à Thierry65 pour LES COMPTES DE LA SÉCURITÉ SOCIALE

Source : https://lesmoutonsenrages.fr/2019/06/25/pour-macron-les-gilets-jaunes-ne-sont-pas-de-simples-citoyens-qui-manifestent/#more-121874

Home

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :