Publicités
HUAWEI DIT QUE LES SANCTIONS AMÉRICAINES VONT RÉDUIRE LES REVENUS DE 30 MILLIARDS DE DOLLARS

HUAWEI DIT QUE LES SANCTIONS AMÉRICAINES VONT RÉDUIRE LES REVENUS DE 30 MILLIARDS DE DOLLARS

Ci-dessus Le fondateur et PDG de Huawei, Ren Zhengfei, a déclaré que les sanctions américaines coûteraient 30 milliards de dollars de revenus à la société d’ici la fin de 2020. CC

HUAWEI EST PEUT-ÊTRE touché par les efforts américains pour contenir le géant chinois des télécommunications.

En avril, Huawei a annoncé une augmentation de 39% de son chiffre d’affaires au premier trimestre, malgré les efforts américains pour dissuader ses alliés de faire affaire avec la société. Mais la société s’attend maintenant à ce que son chiffre d’affaires passe de 107 milliards de dollars l’année dernière à 100 milliards de dollars cette année, a déclaré lundi son fondateur et PDG, Ren Zhengfei.

Ren a blâmé la décision des États – Unis d’ajouter Huawei à une liste d’entreprises qui sont essentiellement interdites d’acquérir une technologie de fabrication américaine, notamment les logiciels et les micropuces qu’elle utilise pour construire ses smartphones et ses équipements. L’interdiction coûtera à Huawei près de 30 milliards de dollars de recettes cette année et l’année prochaine, a déclaré Ren lors d’un entretien en direct avec l’écrivain américain George Gilder, le fondateur et fondateur du MIT Media Lab, ainsi que l’investisseur WIRED. Il a également confirmé un rapport de Bloomberg selon lequel les ventes de téléphones de Huawei à l’étranger avaient chuté de 40% au cours du mois dernier.

Ren s’est dit surpris par la gravité des actions américaines et par le fait que Huawei développera l’utilisation de ses propres puces et technologies au cours des deux prochaines années. Mais il souhaite toujours que Huawei utilise la technologie américaine, si possible. Il a souligné qu’il ne blâmait pas les entreprises américaines pour la situation de Huawei mais les politiciens américains. « Nous n’avons pas peur de travailler avec des composants américains, nous n’avons pas peur d’utiliser des éléments américains », a-t-il déclaré. Mais il a ajouté que d’autres sociétés non américaines pourraient être plus prudentes quant à l’utilisation des technologies américaines à l’avenir, de peur d’être coupées des fournisseurs.

APPRENDRE ENCORE PLUS

LE GUIDE WIRED À LA 5G

Gilder et Negroponte ont qualifié d’erreur les restrictions imposées par les États-Unis à Huawei. « Mon intérêt est l’information ouverte, la science ouverte », a déclaré Negroponte. « Nous valorisons le savoir. Nous voulons avant tout miser sur les gens. La seule façon de fonctionner est que les gens soient ouverts au début et que nous puissions tous nous appuyer les uns sur les autres. »

Interrogé sur l’incidence de la censure en Chine sur l’échange ouvert d’informations entre la Chine et d’autres pays, M. Negroponte a déclaré que « la Chine doit changer » et autoriser des entreprises comme Google à offrir des services dans le pays. Ren n’a pas répondu à la question.

Les entreprises américaines ressentent également les restrictions imposées à la vente à Huawei. Selon Huawei, la société a dépensé environ 11 milliards de dollars américains en technologies américaines l’année dernière. Le fabricant de puces Broadcom s’attend à ce que les restrictions imposées par Huawei réduisent son chiffre d’affaires cette année de 2 milliards de dollars, a annoncé la société la semaine dernière. Selon Reuters , d’autres fabricants de puces font pression sur la Maison Blanche pour assouplir les restrictions. Les entreprises américaines n’ont pas le genre d’accès qu’elles aimeraient avoir sur le marché chinois. Mais perdre l’accès à Huawei signifie encore moins de ventes dans le pays.

 

Source: https://www.wired.com/story/huawei-says-us-sanctions-reduce-revenue-dollar30-billion/

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :