Gilets jaunes, Acte XXV : toujours là !

Gilets jaunes, Acte XXV : toujours là !

Voici la vidéo que nous avons sélectionnée pour ce 25e opus du combat du peuple de France (malgré ce qu’en disent les médias) contre ses élites corrompues.

 

RT France

@RTenfrancais

Gilet jaune : «On n’accuse pas tous les médias, mais surtout les médias mainstream»

⚡️ EN CONTINU :
➡️ https://francais.rt.com/france/61739-acte-24-suivez-direct-mobilisation 

62 personnes parlent à ce sujet

Une victoire pour la chaîne RT France (qui nous sert de réservoir de sujets depuis le début) qui n’est pas ciblée par les Gilets jaunes, dont une partie du cortège s’est encore retrouvée devant les sièges de BFM TV, France Télévisions et Radio France. Trois médias qui ont fait la preuve éclatante en 168 jours (de mobilisation depuis le 17 novembre 2018) de leur proximité avec le pouvoir, qu’il soit visible ou profond.

Malgré leur image très détériorée, voire catastrophique, ces médias continuent à conspuer le mouvement social, couvrant les exactions décidées par l’exécutif. On l’a encore vu hier (vendredi 3 mai 2019) avec la fake news d’État de Castaner, un piège dans lequel tout le troupeau des média-larbins sans exception est tombé.

Voici les meilleurs morceaux de cette séance à la fois drôle et pitoyable :

 

En attendant, les courageux Gilets jaunes continuent à mettre la pression sur un gouvernement sali par la répression, et notre petit doigt nous dit que les membres de ce gang de requins, vu leur degré de lucidité et leurs décisions foireuses, sont à la limite de la rupture. Le combat, même contre plus fort que soi, même perdant en apparence, ça paye toujours. L’extraordinaire résistance – dans les deux sens du terme – des périphériquiens a mis au jour la faiblesse du pouvoir.

Moralement, il est à terre, et ne tient plus que sur une police qui ne sait plus où donner de la tête. La gauche se fait évidemment un plaisir d’enfoncer ce corps qui devait protéger les Français contre toutes les insécurités et qui se retrouve à protéger une petite élite contre tous les Français.

 

 

La répression du trio Castaner-Philippe-Macron, c’est du pain béni pour la gauche, une gauche sonnée par l’échec de 2017 et qui se réveille aujourd’hui, dans le sillon des Gilets jaunes.

Voici le film de la journée, avant l’arrivée des vidéos habituelles des reporters indépendants :

 

Source : ER

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils