MADURO L’ASSURE : LE COUP D’ETAT A ECHOUE

MADURO L’ASSURE : LE COUP D’ETAT A ECHOUE

Au Venezuela, la journée d’hier a été marquée par de nombreux affrontements entre les troupes armées du leader chaviste Nicolás Maduro et les partisans de Juan Guaido. Ce dernier, depuis la base militaire de La Carlota a d’ailleurs appelé ses soutiens à se rendre massivement dans les rues afin de protester contre le pouvoir en place.

Dans les faits, ce dernier a ainsi assuré qu’il était temps que la phase finale de son plan baptisé « Liberté » se mette en place. Cette phase finale visait ainsi à pousser Maduro à quitter le pouvoir en accentuant une dernière fois la pression sur ses épaules. Ayant réussi à rallier une partie de l’armée à sa cause, Juan Guaido, autoproclamé président par intérim, a ainsi tenté un véritable coup de poker. La journée elle, ne se serait toutefois pas déroulée comme prévue et 69 personnes ont été blessées au cours de terribles affrontements, parfois armés, dans les rues de Caracas, alors que dans l’État d’Aragua, un jeune homme de 24 ans a été retrouvé mort.

Maduro parle d’un coup d’état raté

Très attendue, la déclaration de Maduro au sujet de la situation a ainsi été relativement scrutée. Apparaissant à la télévision nationale, en compagnie de ses chefs d’état-major ainsi que du ministre de la Défense, ce dernier a assuré que le coup d’État tenté par Juan Guaido avait échoué. Pas de quoi décourager l’opposant toujours soutenu par une cinquantaine de nations qui, sur les réseaux sociaux, a appelé à continuer la lutte en ce mardi 1er mai. Une initiative saluée par les États-Unis qui espèrent toutefois qu’aucun bain de sang ne soit à déplorer.

Les USA font acte de la situation

Washington toujours, a de son côté, mis en garde Cuba et la Russie pour leur supposé soutien à Maduro et appelé ces nations à faire attention à la façon dont elles allaient soutenir le gouvernement chaviste. En outre, la FAA, l’autorité régulatrice de l’aviation américaine, en raison de l’instabilité politique au Venezuela, a décidé d’interdire tout vol en dessous de 8.000 mètres d’altitutde, passant au dessus du pays pour les prochaines 48 heures. D’ici là, les compagnies aériennes devront prendre les mesures nécessaires afin d’annuler tout départ en direction de Caracas.

 

Source : Opera News

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils