Publicités
Le réchauffement climatique indéfendable dans très peu de temps

Le réchauffement climatique indéfendable dans très peu de temps

La NASA explique sur son site Web: « Toutes les météos sur Terre, de la surface de la planète à l’espace, commencent par le Soleil. » Les plus grands experts de la météo spatiale ont annoncé, le 5 avril dernier, notre entrée dans un « minimum solaire profond »


« La météo spatiale et la météorologie terrestre (le temps que nous ressentons à la surface) sont influencées par les petits changements subis par le Soleil au cours de son cycle solaire. » 

https://www.swpc.noaa.gov/impacts/space-weather-impacts-climate?fbclid=IwAR2vF-pl_qVKojOKtjBu4f-ty6VvSheY3NUz7BNDYcGDAKtZTP2SuHDApIY
 
Nous entrons au cours de la prochaine année dans un MINIMUM SOLAIRE PROFOND. C’est la prédiction émise la semaine dernière (5 avril) par un groupe international d’experts réunis lors de l’atelier annuel de météorologie spatiale organisé par la NOAA pour prévoir le prochain cycle solaire. Le groupe de prévision du cycle solaire est composé de scientifiques représentant la NOAA, la NASA, les services internationaux pour l’environnement spatial et d’autres scientifiques américains et internationaux. Leur prédiction du 5 avril dernier était préliminaire et ils prévoient de publier une prévision affinée d’ici à la fin de 2019.
Révélations étonnantes tout de même! Les experts en prévision du cycle solaire semblent sous-estimer la durée de ce minimum solaire comparativement à d’autres chercheurs qui croient qu’il pourrait s’étendre sur des décennies. Dans tous les cas, le rôle prédominant du Soleil est révélé par la NASA/NOAA et le « minimum solaire profond » est annoncé par les grands scientifiques du monde. Le « réchauffement planétaire » sera indéfendable dans très peu de temps…
Sources : http://conscience-du-peuple.blogspot.com/
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :