Mondialisation.ca, 04 octobre 2018

« Êtes-vous ou avez-vous été communiste ? », voici la question à laquelle des millions d’Américains ont dû répondre pendant des années de paranoïa anticommuniste. Des campagnes « anti-rouges » présentes jusque dans les vignettes de chewing-gum pour enfants aux films hollywoodiens, la propagande anticommuniste sera l’un des moteurs de la politique américaine et de politiciens habiles, comme le sénateur Joseph McCarthy. En 1947, alors que la guerre froide est officiellement déclarée et que le pays tremble sous la menace de la bombe atomique, ce dernier comprend vite qu’il est bien plus facile de faire la une des journaux en accusant de communisme des stars de cinéma plutôt que de parfaits inconnus. C’est le début d’une chasse aux sorcières qui fascinera l’Amérique et Hollywood pendant plus de cinquante ans. Elle façonnera les productions des studios de cinéma, divisera le paysage hollywoodien, contraindra de nombreuses vedettes (ou pas) à l’exil. Puis, dans le milieu des années 1960, ce même cinéma, tour à tour instrument de propagande pro puis anti « rouges », offrira une vision plus satirique de la période, allant jusqu’à dénoncer, dans les années 1970, les manipulations de l’appareil étatique américain. Une évolution que suit pas à pas ce récit enlevé et très documenté, étayé de nombreux extraits de films, de documents d’archives, d’interventions de spécialistes et affiches d’époque. »
Réalisateur : Clara Kuperberg, Julia Kuperberg
Studio/Chaine: Histoire (France)
Date de diffusion : 2015

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.