Kosovo, Pristina – Le mardi 17 mai, quelques centaines de personnes ont défilé dans la capitale à l’occasion de la première gay pride organisée au Kosovo.

Le défilé a été planifié dans le plus grand secret, les organisateurs redoutant les réactions de la population, dont environ 90% est musulmane. La manifestation était encadrée par un nombre important de policiers.

Le président kosovar Hashim Thaçi a déclaré que “tous les citoyens ont les mêmes droits, peu importe leur ethnie ou leur genre.” Il a pris part à la manifestation en faveur des LGBT en marchant à leurs côtés, tout comme d’autres personnalités politiques du pays ainsi que les ambassadeurs du Royaume-Uni des États-Unis.

Le Kosovo est depuis 1999 séparé de la Serbie et bénéficie depuis ses velléités d’indépendance du soutien actif des États-Unis, qui y ont une de leurs principales bases européennes.

Source: Visegrad Post

 

Publicités

Laisser un commentaire