Sans surprise aucune, Israël vient encore une fois de confirmer une évidence que les sites alternatifs ou conspirationnistes -c’est au choix!- ont rapporté sur l’usage du chasseur-bombardier de 5ème génération Lockheed-Martin F-35 Lightning II (la variante israélienne est cependant de loin la plus avancée) dans ses violations de l’espace aérien libanais, ses raids multiples contre la Syrie ou encore au Sinaï et au Yémen.

En attendant que les israéliens reconnaissent un jour leur perte d’au moins un F-35 à cause d’un volatile migrateur.

Ce n’est pas un hasard si un F-35 des forces aériennes israéliennes a été gravement endommagé par un volatile au retour d’une mission de combat en Syrie ou encore si un autre s’est écrasé à l’atterrissage.

Rapporter de telles informations, même sur des sites et blogs inconnus ou à l’audience fort réduite est une hérésie capitale pour les tenants ou nouveaux prêtres d’Ammon de l’ordre informationnel institutionnalisé.

Selon la doxa en usage, il faut que Tel-Aviv confirme avoir utilisé-le premier!-cet appareil fort onéreux ayantgrassement enrichi ses lobbyistes au sein du complexe militaro-industriel US pour que les médias publient quelque chose (un zoom, un papier d’angle, un commentaire plus ou moins biaisé, etc.). Ce qui est d’une stupidité absolue.

On a rapporté ici que les israéliens et les américains (il existe trois bases US en Israël) avaient utilisé des F-35 dans leurs opérations contre la Syrie depuis plus d’une année.
L’usage de chasseurs bombardiers F-35 avaient amené les russes à faire voler des Sukhoï Su-57 au dessus de Damas.

Le F35 n’est pas le seul nouvel appareil de combat à être utilisé par les israéliens au Moyen-Orient. Des informations non confirmées font état de l’usage d’un bombardier de la classe Aurora lors du dernier raid massif contre la Syrie.

Publicités

Laisser un commentaire