» Une Eglise Romaine complètement dans les choux! « 

L’article ci-dessous témoigne des dérives d’une église complètement hors de sens, apostate.

Cellule44

Par Rod Dreher • 7 mai 2018 à 12:31

 

Screen-Shot-2018-05-07-at-11.30.12-AM-554x600

Cardinal Willem Eijk, Archevêque d’Utrecht (Vidéo sel / lumière / YouTube)

Voici un commentaire extraordinaire du cardinal Willem Eijk, l’archevêque catholique d’Utrecht et le primat des Pays-Bas. Je ne m’attendais pas à quelque chose comme ça d’un évêque hollandais, je dirais à quel point cette église nationale est libérale depuis longtemps, mais elle est très, très forte.

Il aborde la situation en Allemagne, dans laquelle une majorité des évêques catholiques allemands ont voté pour ouvrir la communion aux protestants sous certaines conditions. Une minorité significative d’évêques allemands ont rechigné. La controverse est allée à Rome, où le pape leur a dit de retourner à la table des négociations.

Le cardinal Eijk dit que c’est absurde et explique pourquoi. Il critique vivement le pape François pour ne pas avoir fait son travail. Il conclut avec ce passage magnifique:

Le Saint-Père aurait dû donner à la délégation de la conférence épiscopale allemande des directives claires, fondées sur la doctrine et la pratique claires de l’Église. Il aurait également dû répondre sur cette base à la femme luthérienne qui lui avait demandé le 15 novembre 2015 si elle pouvait recevoir la communion avec son épou catholique, disant que ce n’était pas acceptable au lieu de suggérer qu’elle pouvait recevoir la communion sur la base de son baptême, et en accord avec sa conscience. En omettant de créer de la clarté, une grande confusion est créée parmi les fidèles et l’unité de l’Église est en danger. C’est également le cas des cardinaux qui proposent publiquement de bénir les relations homosexuelles, ce qui est diamétralement opposé à la doctrine de l’Église, fondée sur la Sainte Écriture, selon laquelle le mariage, selon l’ordre de la création, n’existe qu’entre un homme et une femme .

Observant que les évêques et, surtout, le Successeur de Pierre ne parviennent pas à maintenir et à transmettre fidèlement et dans l’unité le dépôt de foi contenu dans la Tradition Sacrée et la Sainte Écriture, je ne peux m’empêcher de penser à l’Article 675 du Catéchisme de l’Église Catholique:

« Le procès ultime de l’Église

Avant la seconde venue du Christ, l’Église doit passer par une épreuve finale qui ébranlera la foi de nombreux croyants. La persécution qui accompagne son pèlerinage sur terre dévoilera le «mystère de l’iniquité» sous la forme d’une tromperie religieuse offrant aux hommes une solution apparente à leurs problèmes au prix de l’apostasie de la vérité ».

 

Source

 
Traduction sommaire de Cellule44 avec les fautes et coquilles habituelles

 

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.