© Sputnik .

Au moins trois personnes ont été tuées et deux autres blessées lors des frappes israéliennes massives contre la Syrie, a précisé le commandement de l’armée syrienne, cité par Reuters.

Les frappes israéliennes sur plusieurs régions de la Syrie ont fait trois morts et deux blessés, relatent les chaînes de télévision syriennes.

Dans une déclaration à la télévision d’Etat syrienne, un porte-parole de l’armée a déclaré que les frappes avaient également détruit une station radar et un dépôt d’armes. Il n’a donné aucun détail sur les sites qui ont été touchés par Israël dans la nuit.

L’armée israélienne a utilisé 28 avions et tiré 70 missiles contre les infrastructures iraniennes en Syrie, a affirmé jeudi le ministère russe de la Défense, précisant que la moitié des missiles avaient été détruits par la défense antiaérienne syrienne.

Le général syrien Ali Mayhoub, qui a lu la déclaration, a tenu à préciser que les systèmes de défense antiaérienne syriens avaient intercepté «une grande partie» des missiles israéliens.

L’armée israélienne a annoncé jeudi à l’aube avoir frappé des «dizaines de cibles militaires iraniennes» en Syrie. Dans un communiqué, les militaires ont affirmé que l’attaque était une riposte aux «roquettes iraniennes» tirées peu après minuit (21H00 GMT mercredi) sur la partie du Golan occupée par Israël.

Selon le porte-parole de l’armée, Jonathan Conricus, Israël avait informé la Russie de ses intentions. Le responsable a également dit que son pays «ne cherchait pas l’escalade».Ces événements interviennent dans un contexte de vives tensions israélo-iraniennes autour du théâtre syrien à la suite de plusieurs opérations attribuées à l’armée israélienne contre des cibles militaires en Syrie.

 

Source : https://fr.sputniknews.com/international/201805101036296971-damas-victimes-frappes-israel/

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.