Publicités
Cellule44 > Blog > Crise mondiale > Eau pourrie : un empoisonnement à petit feu d’un quartier de Marseille pire que le Novitchok utilisé contre les Skripal à Salisbury

Eau pourrie : un empoisonnement à petit feu d’un quartier de Marseille pire que le Novitchok utilisé contre les Skripal à Salisbury

Ce n’est qu’un cas parmi tant d’autres. De nouveaux logements poussent comme des champignons dans toutes les villes de France, mais il n’est surtout pas question de rénover les appartements insalubres envahis par les moisissures et les cafards, ou alimentés en eau-poison. Les protestations des locataires restent le plus souvent vaines parce qu’elles se heurtent à une administration lourde et inextricable où personne ne se sent responsable de rien.   RI  

***

Depuis 2011, Air-Bel, un quartier populaire de Marseille de plus de 6000 habitants, est atteint de légionellose : maladie pouvant être mortelle. La solution trouvée par les bailleurs : mettre du chlore dans l’eau. Maintenant les habitants sont malades du chlore et ne peuvent plus boire l’eau de leur robinet. Ça fait déjà bien trop longtemps que ça dure ! Partagez cette vidéo pour informer et faire honte aux bailleurs de ce quartier !

JEAN-LUC MÉLENCHON

 

source:https://www.youtube.com/watch?v=ajLsKGQN_mc

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :