Publicités
Le sursaut anti-FMI en Europe

Le sursaut anti-FMI en Europe

Le premier pays à avoir osé interdire les activités des banques Rothschild en Europe ? La Hongrie.

C’est devenu le premier pays européen à interdire officiellement à toutes les banques Rothschild d’opérer dans le pays.

En 2013, la Hongrie a déclenché le processus de retrait du Fonds monétaire international (FMI) et a accepté de rembourser intégralement le plan de sauvetage du FMI afin de débarrasser le pays du cartel bancaire qui vampirise de nombreux pays du monde, notamment ceux d’Europe.
Selon le site Neonnettle.com, le gouverneur de la banque centrale de Hongrie, Gyorgy Matolcsy, vient d’annoncer dans une lettre à l’adresse de la directrice du FMI de démanteler le bureau de l’institution à Sofia.

La Hongrie a emprunté un prêt de 20 milliards d’euros pour éviter de devenir insolvable pendant la crise économique de 2008. Mais l’État a réussi à rembourser sa dette de façon anticipée. Le remboursement anticipé du prêt a permis d’ailleurs à la Hongrie d’économiser 11,7 millions d’euros de frais d’intérêts.

L’Islande serait probablement le second État à rembourser sa dette. Il a remboursé en 2014 son prêt de 400 millions de dollars en avance sur le calendrier après l’effondrement du secteur bancaire en 2008. Quant à la Russie, elle s’est libérée en 2005. Il s’agit d’un retour à l’indépendance financière pour les trois pays précités, retour qui incarne l’émergence d’une forme de résistance économique à l’omnipotence du lobby Rothschild en Europe.

source: http://parstoday.com/fr/news/world-i60708-le_sursaut_anti_fmi_en_europe

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :