Publicités
STEEM: Une plateforme multimédia Blockchain qui pourrait enfin rendre les médias alternatifs financièrement viables

STEEM: Une plateforme multimédia Blockchain qui pourrait enfin rendre les médias alternatifs financièrement viables

« Il s’agit d’une guerre idéologique dans laquelle certains estiment avoir le droit, voire le devoir, de guider l’humanité dans la direction qu’ils ont choisie pour la société. »

Par TOM LUONGO

Il suffit de lire un excellent article de Caitlin Johnstone dans Medium  où elle parle de l’automatisation des outils de censure par des entreprises comme Twitter et Google.

Prenant en compte l’avertissement de Julian Assange l’année dernière, Mme Johnstone ne détaille que quelques-uns des abus commis par Twitter et Google pour subtilement et parfois grossièrement modifier la perception du public face aux grands problèmes qui vont à l’encontre du discours que la structure du pouvoir veut nous faire croire.

Et c’est pour cette raison que des projets comme  Steemit  sont si importants.

J’ai parlé de l’importance de Steem après le dernier exposé de James O’Keefe sur Twitter.  Voir des gens comme Mme Johnstone s’éveiller au problème est formidable, mais elle doit aussi passer à l’étape suivante.

Vous ne pouvez pas pirater quelque chose dont le contenu sous-jacent est stocké dans un blockchain distribué. Parce que le registre du blockchain est non modifiable, ce que vous avez écrit est préservé dans toute sa gloire (ignominie ou autre) pour toujours.

Comme elle le souligne, le type de censure est bien pire que de simplement jeter des livres en tas et de les brûler. Grâce au DRM et à toutes les ressources numériques, des vérités gênantes peuvent être effacées de votre machine pour ne plus jamais être vues.

Des versions abrégées des livres peuvent remplacer le texte original et pire encore.

Ainsi, le blockchain pour ce qui est de la façon dont nous communiquons est un besoin fondamental pour perturber les communications que les super-États fabriquent.

Je ne saurais trop insister sur l’importance de cette question aujourd’hui.

Maintenant, plus que jamais, la guerre de l’information se réchauffe. Et la capacité de contrôler non seulement la validité de ce que les gens produisent, mais ce que tout le monde consomme est la question la plus importante de notre époque.

Si nous voulons enfin briser le dos des gens qui travaillent si dur pour assurer leur survie, nous devons construire des systèmes qui échappent à leur contrôle.

Il s’agit d’une guerre idéologique dans laquelle certains estiment avoir le droit, voire le devoir, de guider l’humanité dans la direction qu’ils ont choisie pour la société

A l’inverse, il y a la force de l’individu et le chaos et la beauté de la décentralisation pour créer l’ordre au lieu de le forcer.

L’essence de l’état d’esprit autoritaire a été exprimée magnifiquement dans le film tant décrié,  Batman contre Superman. Dawn of Justice.

A son point le plus bas, un Batman paranoïaque, colérique et amer essaie de tuer ce qu’il ne peut pas contrôler, Superman. Et il dit avec toute la fureur d’un méchant frustré: « Le monde n’a de sens que si on le force. »

En tant que fan de Batman de longue date, j’ai été un peu mortifié de le voir amené à cette dépression.  Mais elle était toujours là. C’est le problème quand on se bat pour quelque chose sans se souvenir de ce pour quoi on se bat.

C’est si facile de devenir ce contre quoi on se bat.

Et il y a une meilleure façon que d’utiliser leurs méthodes, qui sont intrinsèquement violentes.  Ils commettent des tromperies au nom du progrès.  Et la tromperie n’est qu’une autre forme de vol.

Steem est le moyen de les battre à leur propre jeu, sans utiliser leurs méthodes. Dites simplement la vérité et enregistrez-la pour toujours.

De plus, il prend les possibilités de gain des créateurs d’idées et les met entre leurs mains, et non dans celles des distributeurs et des chercheurs de rentes, comme Google et Twitter.

La croissance de la plateforme est le moyen de récupérer le capital qu’ils ont pris pour eux-mêmes parce qu’avant cela, nous étions simplement heureux d’avoir une plate-forme pour nous exprimer.

Maintenant, ces plates-formes sont devenues des chaînes autour de notre cou. Des outils de censure et d’oppression, répandant de fausses histoires et réprimant la vérité tout en leur faisant gagner des milliards.

Le pire, c’est que nous sommes tellement imprégnés de ce système abusif que nous en venons à dévaluer notre propre travail, que ça ne vaut pas la peine de produire pour 2 $ ou même 20 quelque chose qui change le cours de la vie de quelqu’un.

Et la première réaction des gens à Steem est que c’est une arnaque. Ce n’est pas du tout le cas. L’arnaque c’est Twitter. L’arnaque c’est Facebook. Votre vie, vos idées et votre travail ont de la valeur. Mais, ils vous ont appris à penser que ce n’est pas le cas.

C’est le vrai pouvoir des idées … et vous savez ce que l’homme a dit à propos des idées?

Correctement gérés et protégés, les blockchains sont créés pour contenir ces idées, les préserver dans l’ambre numérique et nous permettre de trouver notre propre chemin vers la vérité.

Source :  Gold, Goats, N Guns

Via : http://russia-insider.com/en/steem-blockchain-media-platform-which-could-finally-make-alt-media-financially-viable/ri22357

Traduction : Avic– Réseau International

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :