Un chercheur sur Twitter vient en effet de révéler que le système de géolocalisation utilisé par l’application Strava révèle des emplacements secrets de bases militaires US disséminées dans la province occidentale irakienne d’Al-Anbar, à Tikrit, au nord de Mossoul, à Béji, dans le Kurdistan irakien, dans le sud de la Turquie, au nord-est de la Syrie et pas qu’à Minbej, en Jordanie, en Israël, en péninsule Arabique, au Sahel et dans des endroits où il n’a jamais été question du moindre déploiement militaire US.

Ironiquement, il n’y a pas que l’usage imprudent de certains paramètres de confidentialité d’applications de sport qui puisse révéler certaines choses. Les application de Dating en ligne, utilisés par le personnel des forces armées US dans les endroits les plus insolites peuvent s’avérer une véritable mine d’information. Entre 2011 et 2013, il n’était pas rare de croiser des femmes militaires US basées en Libye, en Afghanistan ou encore au…Nigéria et en Ouganda, cherchant désespérément une hypothétique rencontre.

Pour certains « experts », il suffit de rendre son profil en mode privé pour éviter de révéler son parcours quotidien ou hebdomadaire. Cela ne suffit certainement pas.

On possède tous des mouchards traqueurs dans la poche pour le moment, en attendant les puces implantés sur la fesse gauche…

Source : https://strategika51.wordpress.com/2018/01/29/des-applications-de-smartphone-revelent-lemplacement-de-bases-militaires-secretes/

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.