Publicités
Cellule44 > Blog > Crise mondiale > Danemark: La journaliste démembrée a été violée

Danemark: La journaliste démembrée a été violée

par Nouvel Ordre Mondial 

 L’inventeur danois Peter Madsen est passé aux aveux en octobre dernier, reconnaissant avoir tué Kim Wall. Désormais, on en sait davantage.

Le ministère public danois a annoncé mardi que la journaliste Kim Wall, retrouvée démembrée, avait été attachée et violée, selon une information du Monde. Selon les procureurs, l’inventeur danois Peter Madsen a prémédité son acte. Il a en effet emporté scie, tournevis et liens qui ont servi pour attacher et agresser la jeune femme.

Le 16 janvier, l’inventeur a été inculpé pour meurtre et agression sexuelle.

Causes de la mort

Selon l’AFP, Peter Madsen, 47 ans, a attaché Kim Wall au niveau de la tête, des bras et des jambes, puis lui a porté des coups, l’a «poignardée et coupée». L’autopsie a révélé 14 plaies internes et externes au niveau du sexe de la victime, dues à un objet coupant et infligées alors qu’elle était encore vivante.

Si l’autopsie n’a pas permis de déterminer les causes de la mort, le parquet pense que Peter Madsen l’a égorgée ou étouffée.

Divers rebondissements

Cette affaire hors norme avait connu plusieurs rebondissements. La journaliste de 30 ans avait embarqué le 10 août avec l’inventeur et constructeur du sous-marin pour un reportage. Le lendemain, son compagnon avait donné l’alerte. Le même jour, Peter Madsen avait été retrouvé, dans son sous-marin échoué. Les enquêteurs considèrent désormais qu’il a volontairement sabordé son appareil.

Au fur et à mesure des recherches, des membres du cadavre ont été repêchés, permettant à l’enquête de progresser. Mais Peter Madsen a toujours livré des informations au compte-gouttes face à l’évidence des preuves. Dans un premier temps, il avait affirmé avoir débarqué vivante la jeune femme, avant de reconnaître, le 21 août, avoir jeté son corps à la mer. Ce n’est qu’en octobre qu’il a avoué avoir démembré le corps de la journaliste, affirmant toutefois qu’elle était décédée des suites d’une intoxication au monoxyde de carbone. Des vidéos de décapitation de femmes ont toutefois été découvertes sur son ordinateur.

Le procès de Peter Madsen doit s’ouvrir le 8 mars. Le parquet veut requérir la perpétuité.

(nxp)

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :