Publicités
Crimes contre l’humanité en Côte d’Ivoire : les aveux de Ouattara

Crimes contre l’humanité en Côte d’Ivoire : les aveux de Ouattara

Crimes contre l’humanité en Côte d’Ivoire : les aveux de Ouattara

Après les élections de novembre 2010, et alors que le Président de la Côte d’ivoire Laurent Gbagbo demandait un recompte des voix aux élections, afin de mettre fin au contentieux électoral qui déchirait la Côte d’Ivoire, la rébellion armée qui depuis près de 10 ans sévissait en Côte d’ivoire decida de lancer une offensive générale contre les troupes régulières de l’armée ivoirienne. La rébellion et ses soutiens étrangers partout où elle prenait le dessus massacrait des jeunes ivoiriens, coupables d’appartenir à des ethnies selon eux hostiles à Ouattara. De Duékoué (2000 morts en peu de jours) à Abidjan, des milliers de jeunes, femmes et enfants seront ainsi massacrés, par l’armée de Ouattara. Ces massacres viendront s’ajouter aux milliers de morts civils causés par la rébellion armée en Côte d’Ivoire depuis Septembre 2002.

Source : ACC

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :