Par Pascal Schmuck,

Zurich – Un ex-ministre allemand a dit à Christoph Blocher tout le mal qu’il pensait de la transition énergétique qui a eu lieu dans son pays.

storybild

L’ancien ministre allemand Otto Schily fera-t-il pencher la balance lors de la votation sur la Stratégie énergétique 2050? (Photo: Keystone)

Les deux camps jouent leur va-tout dans la dernière ligne droite avant la votation sur la Stratégie énergétique 2050. L’UDC ne désespère pas de faire mordre la poussière à Doris Leuthard et son chef stratège Christoph Blocher peut compter sur le soutien de ses amis d’outre-Rhin.

L’ancien Conseiller fédéral a en effet reçu une lettre d’Otto Schily, ancien ministre allemand de l’Intérieur et co-fondateur des Verts. Le politicien n’a pas de mots assez durs contre le transition énergétique en Allemagne, qu’il qualifie de «désastre» d’un point de vue économique, social et écologique. Ladite lettre est parvenue au Blickqui la publie dans son édition du 18 mai 2017.

Appel aux citoyens suisses

Le membre du SPD espère aussi que le peuple suisse «qui a prouvé à maintes reprises être beaucoup plus sensé et clairvoyant que l’Allemagne» saura épargner à son pays «les erreurs de politique énergétique de grande envergure liées à la transition énergétique allemande».

Les deux hommes ont appris à se connaître lorsqu’ils étaient au pouvoir et sont restés en contact, comme le précise Christoph Blocher. Ce dernier a demandé fin 2016 à rencontrer son ami et tous deux se sont vus à Zurich à la fin janvier 2017.

Christoph Blocher «regrette»

Le vice-président de l’UDC a ensuite relancé Otto Schily en avril, qui lui a fait parvenir sa lettre. Cette dernière a également été envoyée à Doris Leuthard et à d’autres pontes de l’UDC. Et comme par hasard, elle est également parvenue à la rédaction du Blick. Ce que Christoph Blocher «regrette».

Otto Schily est un personnage controversé en Allemagne. Après avoir fondé le parti des Verts, il le quitte pour rejoindre le SPD en 1989. Et d’adversaire de l’énergie nucléaire, il devient un ennemi de la transition énergétique. En février, il a poursuivi en justice le président des Verts allemands, Cem Özdemir, qui a tenu dans un livre des propos peu amènes envers l’ancien ministre.

Source : Le Matin 20 minutes

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.