Les tentatives de la mafia Khazariane de commencer la troisième guerre mondiale se sont arrêtées en Syrie et en Corée du Nord.


par Laurent FreemanAvr 17, 2017

 Posté par Benjamin Fulford, le 17 avril 2017

Selon les sources du Pentagone, la CIA et autres, maintenant que Donald Trump a montré ses vraies couleurs en tant que sioniste dormant (mafia Khazariane), il devient de plus en plus isolé et est coupable de crimes de guerre prouvables. « Trump est cuit », c’est la façon dont une source de la CIA a décrit la situation.

Trump a été poussé par ses manipulateurs Sionistes à essayer de déclencher la Troisième Guerre Mondiale, parce que ces fanatiques religieux pensent toujours qu’ils vont en quelque sorte commencer une guerre entre « Gog » et « Magog », tuer 90% de l’humanité et asservir le reste.

À cette fin, Trump a ordonné une attaque sur une base aérienne Syrienne où était stationné le personnel Russe. C’est aussi pourquoi Trump a essayé de commencer une guerre avec la Corée du Nord avec des armes nucléaires la semaine dernière.

La situation avec la Corée du Nord a été conçue par les Sionistes de façon à provoquer des antagonistes ultra-machistes, Kim Jong Un de la Corée du Nord et Donald Trump, vers une situation où aucun des deux hommes ne pouvait reculer sans perdre la face.

Les Nord-Coréens ont déclaré qu’ils avaient le droit de tester des missiles, etc. à chaque fois qu’ils le veulent, en particulier lors du 105e anniversaire de la naissance du père fondateur de leur pays, Kim Il Sung. Trump a dit, « si vous faites cela, nous allons attaquer. »

Ainsi, une solution pour sauver la face a été conçue, avec un missile qui a explosé immédiatement après le lancement. Les Nord-Coréens ont déclaré qu’ils se sont tenus debout et ont fait leur test malgré les menaces de Trump. Les Sionistes ont pu dire qu’ils ont saboté le test avec des armes secrètes non précisées. Le point important étant que les tentatives Sionistes de commencer la Troisième Guerre Mondiale ont encore échoué et continueront à échouer.

Ces provocations ne sont qu’un signe, il y a quelque chose qui est indéniablement dysfonctionnel avec la présidence de Trump. Il y a quelques semaines, Trump invoqua le président Andrew Jackson et a insisté sur la nationalisation de la Réserve Fédérale.

Maintenant, il dit que Janet Yellen, chef de FRB, peut avoir un autre mandat. Il s’est également éloigné du fait de provoquer les Chinois en les accusant d’être des « manipulateurs de devises » pour les aspirer de façon flagrante tout en déniant manipuler leur monnaie.

Ces flip-flops peuvent être reliés à l’approche d’un autre délai de faillite pour le Gouvernement d’Entreprises des États-Unis, dans ce cas-ci, la faillite prévue de la filiale de Puerto Rico de la Corporation des USA, pour le 1er mai.

Malgré les efforts pour dépeindre ceci comme étant un type de problème d’obligation municipale, cela pourrait déclencher un effet domino finissant par abattre le centre Sioniste à Washington D.C.

Stop-Mensonges.com