9 avril 2017

Ce dimanche 9 avril au matin, vers 10 heures, une bombe a explosé dans l’église copte Mar Girgis de Tanta faisant 25 morts et au moins 50 blessés. Un second attentats a suivi peu après dans une église d’Alexandrie faisant 11 morts.

Les chrétiens coptes célébraient ce matin le dimanche des Rameaux dans la ville de Tanta, une ville de 400 000 habitants située à 90 kilomètres au nord du Caire.

Aux alentours de 10 heures, une bombe placée préalablement dans leur église, a explosé. Le bilan est lourd, 25 morts et des dizaines de blessés. L’Etat Islamique avait appelé à s’en prendre aux chrétiens égyptiens fin février.

La communauté copte, qui représente 10% de la population égyptienne, soit 9 millions de personnes, avait été frappée par un attentat similaire le 11 décembre 2016. L’explosion d’une bombe avait fait 25 morts dans la cathédrale copte du Caire.

Quelques heures plus tard un second attentat a frappé une autre église à Alexandrie, faisant 11 morts.

Prions pour les chrétiens coptes d’Egypte, une nouvelle fois frappés par le terrorisme islamique.

La rédaction

Source : CNN

INFOCHRETIENNE

Publicités

2 pensées sur “Egypte : 36 morts et de nombreux blessés suite à deux attentats contre deux églises en Egypte”

  1. Les étatsuniens d’Amérique du Nord ont encore une fois dans leur histoire jalonnée de crimes contre l’humanité, violé le droit international d’une manière délibérée. En bombardant par 60 missiles Toma-Hoc, tout récemment la Base aérienne syrienne Sh3eirat proche de Homs, Ils ont délibérément violé la souveraineté d’un des membres fondateur des Nations-Unies, qu’est la République Arabe Syrienne, au vue et au sue de la planète. Sans même avoir présenté une quelconque preuve de ce qu’ils avancent, acceptable par tous, jusqu’à preuve du contraire, que c’est bien le fait de l’aviation de guerre syrienne, cette attaque chimique à Khan Sheikhoukh ; sans même contrôler qu’il s’agit bien de victimes réelles, suite à cette supposée attaque chimique par l’aviation de guerre syrienne, et non d’une mise en scène par ces fameux Casques Blancs réalisée au moyen de victimes virtuelles ou même réelles pour faire encore plus vrai que vrai ; les étatsuniens sans l’avale du Conseil de Sécurité des Nations-Unies, avant et après leur bombardement contre la Syrie ; se voient soutenus aveuglément par leurs alliés et laquais – français, anglais, allemands, hollandais, italiens, canadiens, australiens, néozélandais, japonais, sionistes, japonais, turcs, saoudiens, jordaniens, marocains, qataris ; sans même exiger de leurs côtés une moindre preuve qu’effectivement il s’agit d’une attaque chimique commise par la force aérienne syrienne à Khan Sheikhoukh. Cela est bien la démonstration d’un endoctrinement total de ces derniers, pieds et mains liés au service du diable impérialiste américain, le renforçant dans ses actes injustes, comme ce viole du droit international. Ainsi, le changement du locataire de la Maison-Blanche n’a nullement amoindrie les actes criminels sous différentes formes, militaires aussi, contre les peuples et les nations qui refusent de se soumettre aux dictats américains. S’adresser par des avertissements à la Fédération de Russie, et un langage inutile, qui ne peut qu’avoir que le résultat contraire. D’avoir accepté de recevoir à Moscou, le secrétaire d’états américain aux affaires étrangères, Monsieur Rex, n’est pas un signe de faiblesse de la part de la Russie, Sergei Lavrov veut surtout lors de cette rencontre déchiffrer la logique derrière cet agissement criminel des américains, et leurs prises de positions pour toutes les questions de politiques internationales ; ainsi que le pourquoi cette agression contre la Syrie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.