Pourquoi ces mamans chrétiennes veulent-elles donner du cannabis à leurs enfants ?

30 mars 2017

De nombreux chrétiens conservateurs demandent à obtenir l’autorisation de donner de la marijuana à leurs enfants autistes.

Seuls les parents d’enfants autistes connaissent les souffrances engendrées par ce trouble encore largement méconnu. Certains enfants sont parfois sujets aux angoisses, ou à des explosions de violence qui peuvent mettre en danger l’enfant et son entourage. Aux États-Unis, des parents considèrent qu’ils n’ont plus rien à perdre, et se tournent désormais vers la prise de cannabis thérapeutique. Il ne s’agit pas de faire fumer l’enfant, mais plutôt d’en administrer sous forme de patchs par exemple. La chrétienne Amy Lou Fawell, co-fondatrice et directrice de l’organisation MAMMA, Mothers Advocating Medical Marijuana for Autism, plaide pour la légalisation de l’usage thérapeutique de marijuana pour les enfants autistes.

“Nous sommes les personnes les moins prédisposées à faire cette démarche”

Il y a plus de 3 ans, désespérée par les difficultés de comportement de son fils, Amy Lou a fait le choix de lui administrer de la marijuana. Contre toute attente, le comportement du garçon s’est amélioré. C’est ainsi qu’est né le premier groupe MAMMA à Austin, au Texas.

“Si Dieu l’a fait, et que notre corps en a besoin, alors l’argument est chrétien.”

Il existe des groupes de ce type dans 12 états des États-Unis. Les parents réclament le droit d’utiliser le cannabis pour apaiser leurs enfants. Matthew J.Cox, ministre au Texas a déclaré que son parti pris résolument anti-marijuana commençait à s’adoucir.

“Il y a peut-être une utilisation de la marijuana, un plan pour cela… Je ne peux pas croire que ce serait pire que les médicaments psychotropes donnés sur ordonnance, aujourd’hui aux enfants.”

Car ses parents militent effectivement pour une utilisation thérapeutique, et non pour une utilisation récréative. Il est avéré que la consommation de cannabis provoque des dommages irréversibles sur le cerveau, et peut déclencher l’apparition ou aggraver des troubles psychiatriques majeurs.

L’utilisation de la marijuana est ici mise en balance avec l’utilisation de psychotropes aux effets secondaires dévastateurs.

L’efficacité de tels traitements n’a pas été vérifiée selon un protocole scientifique. Certains parents y ont recours de manière empirique, et prennent ensuite le risque de faire connaître les histoires de succès sur Internet. Orrin Devinsky, neurologue à l’Université de New York s’exprime ainsi :

« Nous en tant que société politique, médicale et scientifique, nous devrions nous déplacer pour obtenir des données scientifiques de haute qualité. Si c’est sûr et efficace, les gens devraient être en mesure d’utiliser leurs prescriptions et d’en obtenir. Si elle est dangereuse ou si elle est inefficace, personne ne devrait y avoir accès. »

La rédaction

infochretienne.com

Publicités