Présidentielle 2017: pour Macron, Fillon et Le Pen «attaquent l’État de droit»


Emmanuel Macron

Présidentielle 2017: pour Macron, Fillon et Le Pen «attaquent l’État de droit»

À sept semaines de l’élection, Emmanuel Macron dévoile son projet présidentiel et en profite pour s’en prendre à ses adversaires François Fillon et Marine Le Pen, les accusant «de s’attaquer délibérément à l’État de droit». Sputnik suit la déclaration du candidat d’En Marche!

Accusé de ne pas avoir de programme, le candidat d’En marche! dévoile, ce jeudi, à 53 jours du premier tour de l’élection présidentielle, son programme lors d’une conférence de presse organisée dans le VIIIe arrondissement de Paris.

Économie, santé, écologie, emploi, laïcité, éducation… outre la présentation des principaux points de son programme, Emmanuel Macron a profité de l’occasion pour faire une pique à ses adversaires François Fillon et Marine Le Pen, visés par des affaires d’emplois fictifs, les accusant de « s’attaquer délibérément à l’État de droit » en s’en prenant à la justice.

Qualifiant de « régression ou de repli » le projet de Marine Le Pen et de « conservateur » celui de François Fillon, M. Macron a attaqué le candidat de la droite sur ses inspirations thatchériennes.

« L’avenir de la France, ce ne sont pas les réformes britanniques des années 80 », a-t-il affirmé.

Quant à la « philosophie » de son propre programme, « nous réconcilions dans ce projet la liberté et la protection », a estimé le candidat d’En Marche!.

via Présidentielle 2017: pour Macron, Fillon et Le Pen «attaquent l’État de droit»