Scandale/ affaire « 44 milliards aux forces spéciales de Ouattara » : 6 journalistes arrêtés

Publié le Lundi 13 Février 2017.

Par IvoireBusiness – Scandale. Affaire « 17 millions de Fcfa chacun soit 44 milliards aux 2600 forces spéciales de Ouattara » suite à leur mutinerie des 7 et 8 février derniers. 6 journalistes arrêtés.

Les Forces spéciales d’Alassane Ouattara au cours d’un défilé militaire.

Six journalistes ivoiriens ont été arrêtés dimanche pour avoir dénoncé le paiement de 17 millions de Fcfa à chacun des 2600 soldats des forces spéciales d’Alassane Ouattara, soit un décaissement total de 44 milliards de Fcfa, suite à leur mutinerie depuis leur base militaire d’Adiaké.
Les directeurs de publication des quotidiens Le Temps, Soir Info, L’Inter, Lg Info, Notre Voie, ont été arrêtés été conduits pour interrogatoire à la brigade de recherche de la gendarmerie au Plateau pour être interrogés dans le cadre de cette affaire. Il s’agit de Vamara Coulibaly, directeur de publication (Dp) des quotidiens Soir Info et l’Inter, Yacouba Gbané Dp des journaux Le Temps et Lg Info, Bamba Franck Mamadou Dp de Notre Voie, de Ferdinand Bahi journaliste à Le Temps, Amadou Ziao, rédacteur en chef de L’Inter et Soir Info, et Jean Bedel, correspondant de Soir Info à Adiaké.
Didier Dépri du quotidien Notre Voie n’a pu se présenter car étant en mission.
Au dernières nouvelles, les journalistes arrêtés auraient été conduits au camp de gendarmerie d’Agban en vue de leur comparution immédiate ce lundi au palais de justice d’Abidjan.
Nous y reviendrons.

Eric Lassale

Publicités