Le ministre de la Justice de Trump approuvé dans la douleur


Donald Trump pourra désormais s’appuyer sur son secrétaire à la Justice: la candidature de Jeff Sessions, sénateur de l’Alabama, a été confirmée à l’issue d’un vote très complexe.

Le Sénat américain a confirmé mercredi soir Jeff Sessions, sénateur de l’Alabama et ardent partisan de Donald Trump, au poste de secrétaire à la Justice.

Jeff Sessions a été approuvé par 52 voix contre 47.

Jeff Sessions, un ultra-conservateur de 70 ans, fut le premier sénateur à se rallier au candidat Donald Trump pendant les primaires républicaines. Il incarnait, surtout depuis son arrivée en 1997 au Sénat, l’opposition à l’immigration, tant légale que clandestine, précise l’AFP.

Le nouveau secrétaire préconise d’autre part une politique plus conciliante à l’égard de la Russie. Durant la campagne  électorale, Jeff Sessions avait notamment déclaré  :  «  Nous devons trouver un moyen d’arrêter ce cycle d’hostilité qui met ce pays en danger et nous coûte des milliards de dollars  ».

L’intervention de M.  Sessions devant les sénateurs a été à plusieurs reprises interrompue par les protestations des démocrates. Ces derniers ont plusieurs fois tenté de faire traîner en longueur la nomination. De plus, la procédure de nomination de Sessions a été reportée afin de faciliter une autre nomination, celle de la secrétaire à l’Education Betsy DeVos la veille  : en tant que sénateur, Jeff Sessions a pu contribuer à la confirmation de Mme DeVos  au cours d’un vote très complexe (50 voix pour, 50 voix contre).

Pour la première fois de l’histoire, et conformément à la Constitution en cas d’égalité, le vice-président Mike Pence a joué les arbitres dans l’approbation de Betsy DeVos. Ce n’est que suite à son vote favorable que le camp républicain a réussi à l’emporter.

Le structure du Département américain de la Justice comprend notamment le bureau du procureur général et certains services secrets parmi lesquels figure le FBI.

La formation de l’actuel gouvernement américain est l’une des plus difficiles de l’histoire sur fond de tentatives incessantes des démocrates d’empêcher Trump de désigner ses partisans aux postes clés du cabinet.

Source : https://fr.sputniknews.com/international/201702091030007736-usa-trump-justice-nomination/