L’armée ukrainienne bombarde le Nord du centre-ville de Donetsk, et utilise à nouveau massivement les lance-roquettes multiples


Se disant sans doute que les dégâts et les morts provoqués par les bombardements d’hier n’étaient pas suffisants, l’armée ukrainienne a tiré de nouveau sur le même district du Nord de Makeyevka qu’hier, endommageant plusieurs maisons et un gazoduc, ainsi que sur le district de Kouibyshevsky, près de là où nous nous trouvions hier.

Nos collègues de Life News et de NTV s’y sont retrouvés sous les bombardements de l’armée ukrainienne et ont dû trouver refuge chez les habitants pour se mettre à l’abri, avant d’être évacués avec l’aide de l’armée de la RPD. Pavel Tchouprina de Life News a été blessé à la jambe par des shrapnels. La blessure a été soignée et sa vie est hors de danger.

16443881_417204631952801_937771107_o.300x0-isDans le district de Kievskyi, notre collègue de DAN, lui aussi pris sous les tirs ukrainiens, a été blessé par des shrapnels et a été envoyé à l’hôpital pour y être soigné. Il est pour l’instant dans un état stable.

Les victimes civiles continuent aussi de s’accumuler, le chiffre des blessés d’hier soir a été porté à trois au lieu de deux comme initialement indiqué, et une femme est morte et une autre personne a été blessée lors du bombardement du district de Kievskyi à Donetsk ce matin.

Au vu du nombre de bombardements touchant ce district, les autorités ont mis des bus à disposition de la population pour évacuer ceux qui le souhaitent.

L’armée ukrainienne devant certainement trouver que ses provocations n’étaient pas suffisantes, a décidé de frapper plus près du centre-ville de Donetsk, touchant le 169D de la rue Artema, et la zone près du marché de Mayak, dans le Nord du centre-ville de Donetsk. Des zones qui n’avaient plus vu de bombardements depuis bien longtemps.

Dans le Sud de la RPD, après avoir raté leur première tentative de percée ce matin, l’armée ukrainienne a fait une deuxième tentative d’attaque (avec un peloton et deux véhicules de combat d’infanterie) près de Kominternovo à 14 h 30. Cette deuxième attaque a subi le même sort que la première et a été repoussée, portant à 27 morts et 10 blessés le bilan des pertes de l’armée ukrainienne sur cette partie du front.

Du côté de l’armée de la République Populaire de Donetsk, les pertes d’aujourd’hui se montent à deux morts et six blessés.

Au total, durant les dernières 24 h, l’armée ukrainienne a tiré à 2 411 reprises sur le territoire de la RPD, dont 200 tirs de roquettes de Grad (122 mm). Suite à ces tirs qui se sont poursuivis aujourd’hui, la détection par les services de renseignement de la RPD de trois lance-roquettes multiples Ouragan (d’un calibre de 220 mm) à 21 km de la ligne de front a de quoi inquiéter.

Sur fond d’escalade croissante, la demande de Porochenko de convoquer en urgence une réunion du groupe de contact à Minsk concernant la situation à Avdeyevka aurait de quoi faire rire si la situation n’était pas aussi tragique pour la population du Donbass. L’opération de communication des autorités ukrainiennes essaye par ce biais de faire porter la responsabilité de la dégradation de la situation sur la République Populaire de Donetsk.

D’ailleurs à Avdeyevka, les autorités ukrainiennes ont coupé l’électricité et poussent la population à évacuer, permettant à Secteur Droit et aux mercenaires étrangers de se servir tranquillement dans les maisons ainsi abandonnées.

De leur côté les autorités de la RPD et de la RPL en appellent aux garants des accords de Minsk et aux USA afin de faire cesser le massacre et d’empêcher une catastrophe écologique et humanitaire dans le Donbass.

Sauf miracle de la diplomatie, la guerre à grande échelle est donc de retour dans le Donbass…

Christelle Néant

source:https://dnipress.com/fr/posts/larmee-ukrainienne-bombarde-le-nord-du-centre-ville-de-donetsk-et-utilise-a-nouveau-massivement-les-lance-roquettes-multiples/

%d blogueurs aiment cette page :