La reconstruction de l’armée US témoigne d’une «méfiance à l’égard de l’Otan»


L’intention du président US Donald Trump de lancer une «grande reconstruction» de l’armée du pays montre qu’il ne croit plus l’Otan capable de garantir la sécurité des États-Unis, d’après des experts militaires interrogés par Sputnik.

La « grande reconstruction » des forces armées des États-Unis annoncée par Donald Trump témoigne de la perte de confiance du nouveau président américain vis-à-vis de l’Otan, ont déclaré à Sputnik plusieurs experts.

« Les mesures visant à renforcer les Forces armées américaines s’expliquent par le fait que Donald Trump ne croit pas à l’Otan, qu’il considère comme une organisation obsolète. Il estime qu’il doit garantir la sécurité nationale des États-Unis en comptant uniquement sur les forces américaines, ce qui fait qu’il va augmenter le nombre des effectifs de l’armée », a indiqué à Sputnik Konstantin Sivkov, premier vice-président de l’Académie russe des études géopolitiques.

Donald Trump entend porter les effectifs des troupes terrestres à 554 000 hommes et le parc aérien de l’armée de l’air à 1 500 avions. Les États-Unis envisagent en outre de moderniser leurs forces nucléaires en remplaçant les sous-marins Ohio par des submersibles Columbia, plus silencieux. En outre, les militaires américains se verront doter de nouveaux missiles nucléaires Trident-3 qui viendront remplacer les Trident-2D5, d’après M. Sivkov.

Les récentes déclarations du président Trump sont avant tout adressées aux élites américaines qui ne comprennent pas toujours ses objectifs et ambitions, estime l’expert.

« Il a ainsi précisé ses objectifs lors de sa première visite au Pentagone » vendredi dernier, a noté M. Sivkov.

Selon Alexandre Perendjiev, professeur à la faculté des sciences politiques et de sociologie à l’Université d’économie Plekhanov de Moscou, Donald Trump a ordonné de lui présenter un rapport sur l’état de l’arsenal nucléaire et de la défense balistique pour pouvoir ensuite renforcer les forces nucléaires et conventionnelles.

« M. Trump a exigé que le Pentagone lui fournisse des informations objectives sur l’état de la triade nucléaire et le système de défense antimissile (ABM) pour renforcer les forces stratégiques et conventionnelles des États-Unis », a indiqué l’expert.

Selon lui, le président Trump tient ses promesses électorales concernant le rééquipement de l’armée du pays.

« Il met l’accent sur les forces stratégiques et il va les renforcer. Les décisions qu’il prend dans ce domaine doivent inciter les dirigeants politiques et militaires russes à augmenter le potentiel de la Russie à des fins préventives. Si les États-Unis perfectionnent leur bouclier antimissile, la Russie doit améliorer les performances de ses missiles stratégiques », a-t-il noté.

Lors de sa première visite au Pentagone, le président Donald Trump a ordonné de lancer une campagne de reconstruction des Forces armées des États-Unis. Selon lui, les États-Unis se doteront de nouveaux avions et navires et de nouveaux équipements militaires. Le chef d’État a en outre chargé le nouveau secrétaire américain à la Défense James Mattis de présenter un rapport sur la préparation de l’armée à la lutte contre le groupe terroriste État islamique (Daech) et les autres organisations islamistes.

Source : https://fr.sputniknews.com/international/201701291029837724-trump-armee-otan-perte-de-confiance-experts-russes/