Madonna, opposante politique : «Honnêtement, elle est dégoûtante», lâche Donald Trump


 Lors d’une interview accordée à Fox News, le président américain a livré le fond de sa pensée au sujet de l’ex-sex symbole des années 1980. Lors de la «Marche des femmes» contre l’élection de Donald Trump, Madonna n’avait pas tari de jurons.

Interrogé par un journaliste de Fox News, Donald Trump est revenu sur la prestation de Madonna lors de la Marche des femmes organisée au lendemain de son investiture et dont il était la cible. «Franchement, elle est dégoûtante. Je pense qu’elle s’est fait du tort. A elle comme à la cause» qu’elle est censée défendre, a estimé le nouveau président des Etats-Unis, avant de conclure : «Ce qu’elle a dit était irrespectueux pour le pays tout entier.»

Le 21 janvier, la chanteuse âgée de bientôt 60 ans, avait pris la parole et exhorté les femmes «en tant que femmes» par leur genre à refuser «cette nouvelle ère de tyrannie».

En octobre 2016, à quelques semaines de l’élection présidentielle, Madonna (Louise Ciccone) promettait un rapport sexuel de type buccal aux électeurs qui voteraient pour Hillary Clinton. «Je ne suis pas nulle», précisait-elle alors.

Voir l'image sur TwitterVoir l'image sur TwitterVoir l'image sur Twitter

Madonna, Milley Cyrus, Lady Gaga… elles n’ont pas voté pour Trump car il dégrade l’image de la femme

Lire aussi : IVG : Marion Maréchal-Le Pen s’appuie sur son cas personnel et attaque les «féministes ringardes»