Mutinerie / Les ex-combattants proches d’IB entrent en scène: « Nous n’avons plus d’autres choix que de passer à l’offensive »


Publié le Mardi 24 Janvier 2017.
 Grogne dans l’armée / Les ex-combattants « Associés » proches d’IB, menacent « Nous n’avons plus d’autres choix que de passer à l’offensive ».
Image d’illustration. Soldats lourdement armés non identifiés.

Le porte-parole des combattants dits « les associés », Adama Bamba, dont plusieurs appartenaient au sergent Ibrahim Coulibaly dit « Ib », a dénoncé les défaillances de l’opération de Démobilisation, de désarmement et de réinsertion (Ddr) qui était censée aboutir à leur insertion dans le tissu socio-économique nationale après la crise.

A en croire ces combattants, ceux qui ont été insérés dans des programmes, notamment l’opération de ramassage et de traitement des déchets plastiques ainsi que les projets agro-pastoraux, sont retournés à la maison. Et ce pour déficit de fonds.

« Tous les financements ont été suspendus. Il s’en est suivi l’arrêt des projets. Depuis lors, nous sommes livrés à nous-mêmes, vivants dans un dénouement total. Dans ce contexte de galère, nos chefs, qui roulent carrosse aujourd’hui, nous ont tourné le dos. Tous ceux qui étaient dans l’entourage du président Ouattara, étaient nos interlocuteurs, ont coupé. Nous n’avons plus personne pour nous écouter et nous parler. Nous n’avons plus d’autres choix que de passer à l’offensive pour nous faire entendre. Nous allons suivre le mouvement », a-t-il prévenu.

Source: ivoirematin.com