Ma sympathie va aux seuls Palestiniens chrétiens, qui, eux, ne sont pas venus en envahisseurs

18 Jan 2017 International, Islam

Ma sympathie va aux seuls Palestiniens chrétiens, qui, eux, ne sont pas venus en envahisseurs

Source de l’illustration : http://www.atlasinfo.fr/Des-Palestiniens-et-des-pelerins-chretiens-commemorent-la-passion-du-Christ-a-Jerusalem_a51811.html

Même si la Palestine n’était pas un Etat souverain (aucun pays de la région ne l’était, pour cause de domination ottomane pendant 4 siècles, puis mandat anglais à la fin de 1ère guerre mondiale), on ne peut pas dire que la Palestine n’a jamais existé.
Et on ne peut pas dire non plus que la création de l’Etat d’Israël est la seule omelette de l’histoire qui s’est faite sans casser des oeufs.
Bien sûr que de centaines de milliers de Palestiniens, musulmans et chrétiens, ont dû quitter leur pays et aller trouver refuge dans les pays voisins, ou plus loin.
Néanmoins, je n’ai AUCUNE sympathie pour les Palestiniens musulmans, et je n’ai aucune envie de les soutenir ou de les aider. Car je ne crois pas en la moindre possibilité de « vivre-ensemble » avec les musulmans, qu’ils soient Palestiniens, Trucs, ou Tchétchènes. Nous avons des siècles de recul pour en juger.

Ma sympathie va aux seuls Palestiniens chrétiens, qui eux ne sont pas venus sur cette terre en envahisseurs comme les musulmans, et qui ont donc des droits sur cette terre,. Eux n’élèvent pas leurs enfants pour en faire des terroristes qu’ils qualifient de « martyrs ». Eux subissent des pressions insupportables de la part de leurs compatriotes musulmans pour se convertir à l’islam, tandis que leurs compatriotes juifs ne cherchent pas à les convertir, ni de gré, ni de force.

C’est ridicule de dire qu’il n’y a pas de peuple palestinien, et que les Arabes présents en Palestine sont en fait des Arabes venus du Liban, d’Egypte, et d’autres pays voisins.
C’est le contraire qui est vrai: des centaines de milliers de Palestiniens (reconnaissables à leur accent tout à fait typique, et un accent ne s’acquiert pas après un court séjour dans un pays donné) ont été dispersés dans les pays Arabes, les plus instruits d’entre eux (souvent des chrétiens) ont refait leur vie en Occident.

Il n’y a plus aujourd’hui suffisamment de chrétiens dans les territoires palestiniens, et un chrétien est beaucoup plus en sécurité dans un territoire régi par Israël que par les autorités palestiniennes.
On aura beau me dire que le Hamas et compagnie, c’est relativement récent, et qu’avant, dans les années 70-80, les Palestiniens n’étaient pas intégristes.
Il n’empêche que Yasser Arafat et ses sbires, même s’ils n’avaient pas l’étiquette « islamistes », ont néanmoins agi en islamistes, et ont massacré énormément de chrétiens, notamment au Liban, seul pays à avoir accepté d’héberger l’OLP quand le roi de Jordanie (Hussein à l’époque, le père du roi actuel) les a chassés hors de Jordanie pour les punir d’avoir tenté de le renverser.

En résumé, il ne faut jamais faire confiance aux musulmans. Un musulman peut être fiable, à titre individuel, s’il ne pratique pas les préceptes de l’islam. Mais l’histoire nous preuve que dès que les musulmans ne sont plus extrêmement minoritaires, ils deviennent allergiques au vivre-ensemble avec les non-musulmans, qui est d’ailleurs interdit dans le coran comme dans les hadiths.

Résistance Républicaine5

Publicités