«Les prostituées russes sont les meilleures au monde» … et c’est Poutine qui le dit ! (VIDEO)


17 janv. 2017, 22:12
«Les prostituées russes sont les meilleures au monde» ... et c'est Poutine qui le dit ! (VIDEO)© Sergueï Gouneev Source: Sputnik

Devant des journalistes amusés, le président russe a assuré que les accusations selon lesquelles Donald Trump aurait fréquenté des prostituées à Moscou étaient ridicules. Mais il en a quand même profité pour faire l’éloge des filles de joie russes !

Il paraît que les prostituées russes sont les meilleures au monde. Vous avez des doutes ? C’est Vladimir Poutine lui-même qui le dit. On ignore comment il le sait, mais visiblement il en est convaincu !

Lors d’une conférence de presse au Kremlin avec son homologue moldave Igor Dodon, le chef de l’Etat russe s’est exprimé pour la première fois publiquement sur des informations de la presse américaine concernant l’espionnage en 2013 à Moscou de Donald Trump par des agents du renseignement russe (FSB).

Mais son discours, loin d’être formel et sérieux, était plutôt teinté d’ironie et sarcasme, Vladimir Poutine voulant ainsi mettre en exergue toute l’absurdité qui constitue selon lui les accusations lancées il y a quelques jours contre Donald Trump qui serait allé faire des galipettes dans le Ritz-Carlton moscovite avec des prostituées.

«Trump serait arrivé [à Moscou] et il aurait aussitôt couru voir des prostituées moscovites ? […] C’est quelqu’un qui a organisé des concours de beauté toute sa vie, une grande partie en tout cas. Il a fréquenté  les plus belles femmes de la planète ! Vous savez, j’ai beaucoup de mal à imaginer qu’il a couru à l’hôtel pour rencontrer … ces filles … disons … à la conscience sociale réduite … même si bien sûr, ce sont les meilleures au monde !», a déclaré Vladimir Poutine, refrénant un sourire et devant un auditoire hilare.

Si les journalistes assistant à la conférence étaient loin de se douter que Vladimir Poutine ferait aussi tranquillement l’éloge du plus vieux métier du monde [en tout cas lorsqu’il est exercé par des femmes russes visiblement], ils ont très vite compris où le chef du Kremlin voulait en venir.

Il a en effet terminé sa tirade en déclarant que si la prostituions était un terrible fléau qui touchait des jeunes femmes qui n’avaient pas d’autres choix pour subvenir à leurs besoins, ceux qui ont lancé ces accusations contre Donald Trump étaient «pire que des prostituées […] sans aucune limite morale».

Publicités