Côte d’Ivoire: Tirs nourris à Yamoussoukro mardi. Des soldats prennent le contrôle de la ville et délogent les policiers


Publié le Mardi 17 Janvier 2017.
 Par IvoireBusiness – Côte d’Ivoire. Tirs nourris à Yamoussoukro mardi. Des soldats prennent le contrôle de la ville et chassent les policiers des commissariats.
Des soldats mutins paradant dans le ville de Bouaké le 6 janvier 2017.

Des tirs nourris d’armes lourdes et d’armes automatiques étaient entendus ce mardi 17 janvier 2017 dans la ville de Yamoussoukro, capitale politique de la Côte d’Ivoire. Ces tirs, en provenance de la caserne de l’école des forces armées de Zambakro, étaient ensuite entendus dans toute la ville où des soldats mutins paradaient avec des véhicules civils et militaires, armes au poing, tirant des rafales en l’air.
Ces soldats mutins, qui ont pris le contrôle de la ville, occupent en ce moment les locaux de la préfecture du 1er et du 2e arrondissement, après avoir chassés et délogés les policiers.
Les populations, apeurées, ont pris la clé des champs, et les bureaux et commerces ont fermé.
Les mutins demandent 12 millions de francs CFA comme les soldats mutins issus de Bouaké, dont une partie a perçu un acompte de sa prime promise par le chef de l’Etat.
La situation étaient encore très explosive dans la ville au moment où nous mettons sous presse.
Nous y reviendrons.

Eric Lassale avec une source jointe sur place