Côte d’Ivoire, Mutinerie dans l’armée: Les gendarmes ivoiriens entrent en scène

Publié le Mardi 17 Janvier 2017.

Mutinerie : Les gendarmes d’Abobo entrent en scène. Tirs à Abobo hier nuit au camp commandos gendarmes.

Hier nuit, des tirs nourris ont été entendus au camp commando d’Abobo et dans toute la ville, créant la frayeur parmi la population.
Le CAMP commando gendarme d’Abobo était en ébullition selon une source militaire avec cette entrée en scène des gendarmes ivoiriens dans le mouvement d’humeur qui secoue en ce moment la grande muette.
Eux aussi réclament 12 millions de Fcfa chacun comme les soldats mutins de Bouaké issus de l’ex-rébellion des forces nouvelles de Guillaume Soro.
Et depuis ce mardi, c’est au tour des soldats de Yamoussoukro de se mutiner et de prendre le contrôle de la ville et des principales artères, en tirant des rafales d’armes automatiques en l’air, obligeant les bureaux et les commerces à fermer.
Ces soldats mutins de Yamoussoukro sont issus de la caserne de l’école des forces armées de Zambakro.

Nous y reviendrons.

Serge Touré

Publicités