Côte D’Ivoire – La mutinerie reprend


INFODABIDJAN

Abidjan : Tirs à l’état Major. La voie de Riviera Faya menant à Bingerville bouclée. Le périmètre de la résidence de Alassane Ouattara bouclé!

Abidjan: Dans un message radio, la police nationale demande la vigilance à tous ses agents en poste dans les commissariats

Des tirs ont été entendue cette nuit à Odiénné et dans les environs de l’ancien camp d’Akouédo.

Le périmètre de la résidence de Alassane Ouattara bouclé
!

Côte D’Ivoire – Evolution de la mutinerie minute par minute

22:45 – Le 3eme arrondissement d’Adjamé attaqué

22:30 – Les tirs se font entendre au camp Gallieni au Plateau où le magasin d’armes a été vidé de son contenu par les mutins.

22:00 – Abidjan: Les mutins prennent possession de toutes les armes de la préfecture de police

Source : Infodabidjan

 

 

Cellule44 : Lu pour vous sur Facebook

[ Comment Ouattara va-t-il compter ses rebelles ? ]
8.500 soldats de l’armée rebelle de Alassane Dramane Ouattara lui réclament 5 millions de Francs CFA + Une Villa chacun.
Ce n’est pas de la folie mais une promesse qu’ils lui demandent de tenir. Promesse faite à ces milliers d’hommes et femmes qu’il a fait recruter dans sa guerre contre Laurent Gbagbo et la zone forestière Ivoirienne.
Dans un premier temps Ouattara refuse de tenir sa promesse : sans doute parce-que son armée de rebelles n’a pas pu renverser Laurent Gbagbo malgré des années et des années de crimes commis et de chaos semé en Côte d’Ivoire dans le but de fragiliser puis renverser le Président en exercice. Ils ont certes aidé Ouattara à rendre le pays ingouvernable sans pour autant atteindre leur but et remplir totalement leur mission.
L’armée Française ayant fait « le boulot », c’est sans doute à la France qui doit en premier. OK !

La dernière mutinerie des rebelles du MPCI oblige Ouattara à revoir sa position. Il accepte de discuter et de prendre en compte leurs revendications.
Face à ses tergiversations, ses rebelles lui réclament maintenant 12 Millions de Francs CFA par tête sans compter la fameuse villa et autres ‘machins trucs’. OK !

Alassane Dramane Ouattara avait dit à ses criminels de guerre qu’il pouvait faire tomber une pluie de milliards sur leurs têtes. Je veux croire qu’il en soit capable et même qu’il pourrait leur offrir des ‘milliards de milliards’ comme cadeau pour le sang d’innocents Ivoiriens qu’ils ont massacré.

5.000…
6.000…
Aujourd’hui 8.500…
12 Millions X 8.500 font 102 Milliards de F CFA. À ce jour voici le montant minimum de sa dette vis-à-vis de son armée de barbares.
Et demain ? On ne sait pas combien sont ces « vendeurs de mort » dont le nombre ne fait que grimper au fil des jours.
Comment Ouattara va-t-il compter ses rebelles avant qu’on ne sache combien le contribuable Ivoirien devra payer pour récompenser les bourreaux du peuple ? Oui oui, ce sont les Ivoiriens qui vont encore payer pour cette folie.
Et pendant ce temps, en plus, c’est la quiétude de tous les Ivoiriens qui est perturbé au quotidien. Pendant combien de temps encore ?

Ouattara a jeté sa bave en l’air en 2002 dans sa quête du pouvoir d’État par les armes, mais malheureusement elle ne retombe par que sur lui seul aujourd’hui.

[ Twitter: @ClaudusKouadio