Doris Leuthard

Christian Hofer: Cette conseillère fédérale pense pouvoir parler au nom des Suisses alors qu’elle vient de mettre notre pays dans une position diplomatique difficile. Et cela alors même que de nombreux Suisses sont favorables au nouveau président des USA. S’il y a bien une personne qui devrait se calmer après 15 jours d’une présidence symbolique, c’est bien Doris Leuthard!

On perçoit ici toute la propagande de gauche qui parvient à gangréner le cerveau de nos représentants, allant jusqu’à critiquer le fait que Trump s’exprime sur Twitter. Il est vrai que notre « élite » ne serait guère capable de faire face directement à la vindicte populaire. Et ce sont ces mêmes personnes bloquées dans leur archaïsme politique qui parlent de « progressisme ».

D’autre part, cette politicienne ferait bien mieux de se taire après les violations de la Constitution dont ses pairs sont responsables, au mépris du mandat que les Suisses leur ont légué. Pire, cette pécore ose parler d’une »perte de confiance » après la trahison dont notre gouvernement est responsable.

On lui rappellera qu’elle n’est pas ici pour donner son avis sur un président américain mais pour exécuter ce que les Suisses lui disent de faire!

**********

Présidente de la Confédération depuis 15 jours seulement, Doris Leuthard évoque sur la RTS son inquiétude quant à l’attitude de Donald Trump et dit sa fierté de recevoir son homologue chinois Xi Jinping dès dimanche.

La semaine prochaine, le président chinois Xi Jinping sera en Suisse pour une visite d’Etat et pour le World Economic Forum. Une visite très médiatique dont la « Suisse peut être fière », estime Doris Leuthard dans le Journal du matin.

//tp.srgssr.ch/p/rts/embed?urn=urn:rts:video:8302456&start=

La manière d’agir de Trump est « inquiétante »

Concernant Donald Trump, l’Argovienne s’étonne de le voir agir comme un président en fonction alors que ce n’est pas encore le cas. Elle trouve également la manière d’agir du nouveau président américain « difficile » et « inquiétante » notamment à cause de ses nombreux tweets. « On va voir s’il change cette manière de gérer la politique, s’il se calme un peu ou si c’est vraiment sa manière de voir sa fonction », ajoute-t-elle.

La conseillère fédérale estime qu’il faut de la confidentialité dans les entretiens et que cette manière de communiquer n’est pas idéale et pourrait mener à une perte de confiance et à des incertitudes mauvaises pour l’économie, d’autant plus que les Etats-Unis ont un pouvoir important dans de nombreux secteurs, que ce soit l’économie ou les conflits dans le monde.

Source

Nos remerciements à Patrick Lambert

Source : http://lesobservateurs.ch/2017/01/13/suisse-doris-leuthard-se-permet-de-donner-des-lecons-a-donald-trump-on-va-voir-si-donald-trump-se-calme-un-peu/

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.