Des scientifiques japonais ont été abasourdis après avoir procédé à une autopsie sur des dauphins morts qu’ils ont découvert échoués sur une plage à proximité du site de la catastrophe qui a eu lieu à Fukushima en 2011.

Les poumons de tous les Delphinidés étaient blancs, ce qui selon les scientifiques, indique un manque de sang acheminé vers les organes provoqué par un empoisonnement par radiation.

Le musée national des sciences a donc pris la décision de mener une enquête. Trente chercheurs ont ainsi autopsié les 17 animaux découverts échoués sur la plage.

Selon Yuko Tajima, qui dirige les recherches, « les poumons de la plupart des dauphins étaient blancs à cause d’un état d’ischémie, qui est une maladie vasculaire qui interrompt l’apport sanguin vers un organe, qui peut entraîner la mort si on ne la traite pas ».

dauphins

De nombreux rapports ont été publiés sur les liens entre l’ischémie et l’exposition aux radiations. Il ajoute que l’on a prouvé que les radiations ionisantes à petites doses dans certaines conditions sont considérées comme l’un des mécanismes de base des maladies ischémiques.

Les risques de cancer provoqués par les effets des radiations ont été révélés après l’accident de Tchernobyl, et récemment, on a découvert que le risque de maladie  ischémique lié aux radiations serait statistiquement plus élevé que le nombre de cancers.

En 1990, le ministère de la santé biélorusse avait déjà dévoilé dans un rapport sur l’aggravation de l’état général de santé des personnes touchées par ces maladies: « Le nombre d’adultes atteints par les maladies ischémiques cardiaques est de 2 à 4 fois plus élevé par rapports aux années précédentes ».

Dans une étude sur une cohorte russe de 61 000 travailleurs d’urgence de Tchernobyl, on a observé un risque statistiquement significatif de maladie cardiaque ischémique. –Source

On peut donc s’attendre à ce type d’observations dans la région de Fukushima dans les prochaines années.

Source Dauphins  : yournewswire.com

Publicités

Laisser un commentaire