«Dieu a créé le monde en sept jours. Obama a deux jours de plus pour le détruire»


Le ministère russe des Affaires étrangères se dit préoccupé par la conduite éventuelle de l’administration actuelle américaine dans les derniers jours précédant l’investiture de Donald Trump. Maria Zakharova, a exprimé sa préoccupation concernant les actions éventuelles de l’administration du président américain sortant Barack Obama pendant les neuf derniers jours de sa présidence.
La nouvelle administration commencera à exercer ses fonctions après l’investiture du président élu Donald Trump, qui se tiendra le 20 janvier prochain. « Je lis les actualités de Washington tous les jours: nouvelles sanctions à l’encontre de la Russie, livraison de complexes de défense sol-air aux coupe-jarrets syriens, actions absurdes et destructrices sur tous les fronts de la politique étrangère. Dieu a créé le monde en sept jours. L’administration Obama a deux jours de plus pour le détruire », a écrit Mme Zakharova sur sa page Facebook.
La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova Les États-Unis ont décidé, le 29 décembre, d’expulser 35 diplomates russes qualifiés « d’agents secrets » par le président sortant Barack Obama. L’actuelle administration américaine a en outre adopté de nouvelles sanctions contre la Russie, accusant les services secrets russes et plusieurs individus d’ingérence dans la présidentielle américaine par le biais d’attaques informatiques.
Le Kremlin a considéré ces mesures comme « un acte d’agression de la part de personnes qui doivent quitter leurs postes dans trois semaines », en allusion à l’administration Obama. Contrairement à l’administration américaine sortante, le président américain élu Donald Trump affirme que les cyberattaques perpétrées contre les Démocrates ont été causées par la négligence du Comité national démocrate (DNC) lui-même.

En savoir plus: https://fr.sputniknews.com/international/201701111029528522-zakharova-russie-preoccupation-usa-obama/