Alors que l’administration de Barack Obama persiste à affirmer que les fameux «hackers russes» ont piraté les serveurs du Parti démocrate lors des élections présidentielles, Donald Trump pointe du doigt leur propre négligence.

Le président américain élu Donald Trump affirme que les cyberattaques perpétrées contre les Démocrates ont été causées par la négligence du Comité national démocrate (DNC) lui-même. «  C’est la grave négligence du Comité national démocrate qui a permis à un tel piratage de se produire.

Le Comité national républicain disposait d’un système de défense solide!  », a écrit M.  Trump sur son compte Twitter. Rappelons que les services de renseignement américain ont accusé des hackers russes d’avoir attaqué les serveurs d’organisations politiques américaines lors de la campagne électorale afin d’aider Donald Trump.

Toutefois, le directeur du FBI James Comey n’a pas partagé cet avis, et aucune preuve n’a été présentée pour soutenir cette thèse. Fin 2016, l’administration d’Obama a imposé des sanctions contre neuf établissements russes, dont les services de renseignement, pour avoir été prétendument impliqués dans les cyberattaques visant à influencer les résultats du vote.

Moscou a qualifié les démarches de Washington de « provocatrices, visant à saper davantage les relations russo-américaines ».

En savoir plus: https://fr.sputniknews.com/international/201701071029478748-trump-piratage-democrates-negligence/

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.