Publicités
La rédactrice en chef de Sputnik et RT dévoile son «contact» au Kremlin

La rédactrice en chef de Sputnik et RT dévoile son «contact» au Kremlin

Margarita Simonyan, la rédactrice en chef de la chaîne de télévision RT et de Sputnik a réagi avec humour aux soi-disant révélations sensationnelles du renseignement US sur son influence sans égal sur la vie politiques aux États-Unis. Voici sa réponse complète.

La chère Agence centrale du renseignement (CIA) a complétement échoué dans sa mission, alors, il faut bien passer par une bonne correction des fautes et revoir les faits, car à l’école supérieure de renseignement russe ce serait déjà une punition beaucoup plus importante, a noté Margarita Simonyan. « J’ai croisé Julian Assange quelques fois, comme le témoignent les caméras de surveillance de l’ambassade d’Équateur à Londres et mes tweets.

Ces rencontres ont eu lieu à Londres. Et Londres est la capitale du Royaume-Uni », s’est rappelé Mme Simonyan, ajoutant que c’était aux services secrets d’en tirer des conclusions. En 2001, selon elle, à l’âge de 21 ans, elle couvrait la situation en Crimée et les opinions prorusses y régnaient toujours et ne se sont pas affaiblies après son voyage. « Mon ex-mari civil Andreï Blagodyrenko est le chef de la rédaction de Sputnik pour l’ex-URSS. Un poste que je lui ai proposé après que l’on se soit séparé.

Ensuite, Sputnik a atteint le top des classements en termes d’audience dans les pays où fonctionne le site. Ainsi, scientifiquement, il est prouvé que la propagande russe est transmise par voie sexuelle. Tirez en vos propres conclusions. », a affirmé Margarita Simonyan.

En 2013, RT a été la première chaîne d’actualités télévisée au monde a passé le seuil d’un milliard de vues sur YouTube. Sans aucun doute, d’après elle, grâce aux hackers russes qui ont piraté tous les utilisateurs de YouTube. Sinon, il est impossible de comprendre comment un tel nombre puisse vouloir de son plein gré manger la propagande du Kremlin sans moutarde russe. « Alexeï Gromov, premier vice-président de l’administration Poutine, est mon contact personnel auprès du Kremlin. Nos entrevues sont fréquentes et parfois alcoolisées.

Je préfère une bière allemande, lui de la vodka russe », a poursuivi la journaliste. « Une fois, après un petit voyage pour cueillir des champignons russes, Alexeï Gromov était venu me voir pour me laisser un panier de cèpes. Les caméras de surveillance du village le prouvent.

Ensuite, c’était au tour d’un employé du département d’État des États-Unis qui m’avait rendu visite. La source des preuves est toujours la même », a indiqué Margarita Simonyan, ajoutant qu’elle lui a offert des cèpes frits, après les avoir perfidement présentés comme un plat traditionnel russe.

Mme Simonyan s’est également souvenu qu’il y a un an, une vidéo avait été faite montrant Barack Obama et John Kerry qui pleureraient, en regardant RT chez eux, au seuil de leur retraite. Cette vidéo est bien présente en ligne. Pour la voir, il faut juste taper en caractères latins une adresse correcte, utiliser une souris et tout simplement cliquer.

« Et pour finir. À l’âge de 15 ans, sans relations, ni argent, j’étais partie aux États-Unis dans le cadre d’un programme d’échange scolaire, financé par les contribuables américains. À l’époque, un certain Donald Trump avait été un contribuable important. À vous d’en tirer des conclusions », a raconté la rédactrice en chef de Sputnik et de RT.

En savoir plus: https://fr.sputniknews.com/international/201701071029481784-renseignement-surveillance-redactrice-television-propaganda/

Publicités

3 Replies to “La rédactrice en chef de Sputnik et RT dévoile son «contact» au Kremlin”

    1. A ses début chez Spoutnik elle pesait bien 30 kg de plus, depuis que la rédaction est persécutée par les organismes occidentaux elle a perdu du poids et est devenue vraiment une femme superbe.C’est à l’imAGE DE SON PAYS : plus on veut le démolir plus il embellit.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :