Extrême-Orient : des pilotes russes évitent une catastrophe provoquée par… un avion de l’OTAN

Extrême-Orient : des pilotes russes évitent une catastrophe provoquée par… un avion de l’OTAN

Des pilotes russes ont recouru à une dangereuse manœuvre pour sauver la vie de leurs passagers, faisant brusquement perdre de l’altitude à leur avion pour ne pas heurter à un appareil étranger. Celui-ci appartiendrait aux forces de l’OTAN.

«Dans la nuit du 4 au 5 janvier, un avion de ligne russe « Bombardier », ayant atteint une altitude de 6 000 mètres, prenait le cap des Kouriles, en provenance de Sakhaline. Mais les contrôleurs aériens ont remarqué un engin inconnu qui s’en approchait sans répondre aux demandes qui lui étaient envoyées depuis le sol», a expliqué à l’agence Interfax une source du ministère de la Défense russe. Il a en outre précisé que cet engin inconnu avait violé le corridor aérien dans lequel se trouvait l’avion de ligne russe.

«Il a été décidé de faire baisser d’altitude l’avion de ligne russe de toute urgence pour éviter la collision», a-t-il poursuivi.

La source a également souligné que, d’après la classification internationale, le signal de l’avion inconnu correspondait à ceux des avions de l’OTAN.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :