Les témoins de l’attaque d’Istanbul racontent

Les témoins de l’attaque d’Istanbul racontent

Ce devait être une nuit de joie et d’espoir, loin des attaques meurtrières de 2016. Mais peu après le passage dans la nouvelle année, Reina, la plus huppée des discothèques d’Istanbul, a été ensanglantée par un tireur déguisé en père Noël. À 01h15 dimanche (22h15 heure de Paris, samedi), un homme vient d’ouvrir le feu sur des centaines de personnes qui célèbrent le Nouvel An dans la boîte de nuit Reina, après avoir abattu un policier et un civil devant l’entrée.

Selon les autorités, 39 personnes ont été tuées, dont au moins 16 étrangers. « Avant même que je puisse prendre conscience de ce qui était arrivé, mon mari est tombé sur moi, j’ai du repousser plusieurs corps pour sortir », a déclaré une femme présente sur les lieux, ajoutant que son mari avait été blessé dans l’attaque.

La boîte de nuit se trouve sur la rive du Bosphore, dans le quartier d’Ortaköy, dans la partie européenne de la mégalopole turque. Certaines personnes ont échappé à la tuerie en plongeant dans les eaux du détroit et ont été secourues plus tard par les policiers. « Je ne voyais pas qui tirait, mais on a entendu des coups de feu.

Ma copine portait des talons hauts. Je l’ai relevée je l’ai portée dehors sur mon dos », a écrit sur Twitter le footballeur Sefa Boydas.

« Ils ont dit qu’il y avait entre 35 et 40 victimes, mais il y en a probablement plus que cela, parce que quand j’avançais je voyais les gens marcher sur les corps », a raconté le

Rapidement après les coups de feu, la police arrive. « Ils sont arrivés très vite, mais ils n’ont pas pu prendre le contrôle de la situation immédiatement, ils ne savaient pas qui était (le tireur). Ils nous soupçonnaient tous », a déclaré un autre témoin. Selon les autorités turques, il s’agit d’un attentat, et plusieurs médias turcs ont évoqué un tireur déguisé en père Noël. Selon le ministre turc de l’Intérieur Suleyman Soylu, l’opération de recherche du terroriste se poursuit.

En savoir plus: https://fr.sputniknews.com/international/201701011029432736-boite-nuit-temoins-istanbul/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *