Noël : l’Occident se renie pour ne pas heurter les musulmans

Noël : l’Occident se renie pour ne pas heurter les musulmans

Publié le 26 décembre 2016 – par Marcus Graven

 

Journée de Noël. Le pape prie pour les migrants. Obama lâche Israël à l’ONU.

Journée de Noël. Last Christmas pour George Michael. Une journée vouée à disparaître.

Notre civilisation va se débarrasser au fil du temps de tout ce qui excite l’islam : les marchés de Noël, les messes, le père Noël, les croix, les crèches, la liberté d’opinion (du moins sur le Web, ailleurs elle s’est évaporée depuis un moment), les femmes aux terrasses des cafés…

Pas un instant, l’Occident ne pense se raffermir en défendant bec et ongles ce qui provoque la haine des musulmans wahhabites, salafistes et Frérots. Il ne songe qu’à des stratégies pour se débarrasser de ce qui peut les “heurter”.

Au lieu de vénérer ce qu’il est, ses racines chrétiennes et laïques, ses fêtes religieuses catholiques, la liberté des femmes et celle d’expression, l’Occident chie dans ses braies, ne chante plus des cantiques mais des hymnes à la diversité, des poèmes contre le blasphème et vantant le bonheur d’un monde métissé.

L’émotion avec petits dessins «Je suis Berlin» (ou Paris, Londres, Bruxelles, Madrid…), bougies, peluches et Imagine de Lennon sont surtout les marques de la lâcheté de la société de consommation face à la société ultra religieuse qu’est l’oumma.

Il n’y pas de sortie “vivre ensemble” entre ces deux formes de société. C’est la guerre. Mais un seul camp la fait vraiment. Et ce n’est pas le nôtre.

L’Occident devra se soumettre à l’islam ou accepter le combat et chasser son ennemi du continent européen avec ce que cela provoquera nécessairement de dégâts. Pour l’instant, les morts en Europe et en Amérique du Nord n’appartiennent qu’à l’Occident. Pas de camion qui attend les musulmans à la sortie d’une mosquée, pas de tirs de Kalachnikov sur les terrasses de Sevran, pas d’imam égorgé et décapité, pas de dirigeants des associations musulmanes assassinés chez eux devant leurs enfants…

L’Occident n’a plus de colonne vertébrale. Il n’a rien à proposer aux siens. Pas de discours auquel adhérer. Seulement du “padamalgam” à hautes doses et de la consommation à outrance, la soumission par l’emprunt en attendant celle par l’islam.

Consommer n’est pas une idéologie de résistance.

Et quand on met, comme le font les sociétés européennes, avec une perpétuelle insouciance à la tête des pays de l’Union des dirigeants dont le premier boulot est d’avoir peur des commentaires de ceux qui refusent de céder sans combattre, de se lier d’amitié avec les princes arabes du Qatar et d’Arabie saoudite vecteurs de la charia et du djihad, de faire voter des lois liberticides (la dernière fournée de celles-ci appelée “Egalité et citoyenneté” est un régal totalitaire et permettra à la LDH de continuer à danser la gigue sur les cadavres des hommes et des femmes qui osent appeler un chat, un chat et un musulman, un musulman), de glorifier les propos bisounours, d’utiliser le mensonge et la manipulation de l’information comme on vient de le voir durant des semaines à propos de la libération d’Alep-Est, comment résister?

Les citoyens ne se sentent plus protégés. Ils savent qu’à cause de leur inconsistance idéologique, ils donnent une image de faiblesse désastreuse aux terroristes musulmans.

En Israël, toute la population est mobilisée pour faire face à la terreur. Les dirigeants sont avec leur peuple et celui-ci, armé, sait comment se défendre.

Rien de cela en chez nous.

Ici, Louis Aliot, vice-président du FN, estime sur Franceinfo que les attaques contre François Fillon, appelé «Farid Fillon par la fachosphère étaient minables» ajoutant «Internet, c’est un lieu d’anarchie, c’est du n’importe quoi». Comme tous les politiciens installés, Aliot rêve de contrôler le Web avec seulement des informations estampillées AFP.

Où est le n’importe quoi quand la réinfosphère montre Fillon inaugurant la mosquée d’Argenteuil, quand elle publie une photographie sur laquelle François Fillon pose aux côtés de Salih Farhoud, imam extrémiste de la mosquée de Stains (Seine-Saint-Denis), quand elle critique Benoist Apparu, juppéiste favorable au financement public de l’islam, devenu porte-parole du candidat LR ?

Les “élites” européennes ont une telle ouverture d’esprit que leur intelligence semble être partie se balader dans les nuées.

On ne combat le terrorisme islamique que par la force, la volonté d’engager le fer, la détermination à passer outre les larmes et le sang.

Les Européens ne trouveront ces ressources qu’en eux-mêmes, pas dans leurs gouvernements. Ni même dans les partis d’opposition.

Marcus Grave

Riposte Laïque.fr

2 Replies to “Noël : l’Occident se renie pour ne pas heurter les musulmans”

  1. Bonjour. Pour ce qui est de la crèche, le sapin, les bougies etc…etc… la bible ne recommande aucune de ces choses… Ce n’est point écrit dans la parole de Dieu de fixer un jour qui(soit disant)remémore la venue de Jésus… Ceci est une tradition(Catholique-Païenne..) Le Christ se doit d’être fêté chaque jour(faite ceci en mémoire de moi: Seule la scène permet de se remémorer le sacrifice du Christ, crucifié, mort pour tous nos péchés, et ressuscité le troisième jour régnant désormais à la droite du père), et non pas occasionnellement, l’histoire d’un repas, d’un échange de cadeaux, et d’une messe qui n’a rien de biblique le plus souvent… Ce n’est pas en célébrant par des traditions que nous serons sauvés… Seul celui qui aura reconnu Christ comme son sauveur, se reconnaissant pécheur,(et)donnant sa vie à Christ, sera sauvé. Donné sa vie à Christ, c’est obéir à sa parole(chaque jour)et le servir par l’onction de l’esprit saint qui lui révèle toutes choses inspirées de la vérité! Et non pas le temps d’une réception aux nappes trop courtes, et aux chaises hautes… La bible n’est pas la parole d’un homme(ou plusieurs), mais celle d’un Dieu tout puissant qui règne au plus haut des cieux! La bassesse n’est point d’actualité dans la vérité de Christ! et encore moins l’idolâtrie trop souvent mise en spectacle dans ces églises et chaumières sans linteaux… Quand aux religions envahissantes et méchantes, leurs destinées est déjà écrites! Les boucs, à gauche(la géhenne), et les brebis, à droite, la vie éternelle dans la nouvelle Jérusalem céleste! Et ce n’est pas quelques rebelles déprimés aux allures de barbares, qui y changeront l’accomplissement de cette vérité! LA VERITE! tu as Christ dans ta vie, tu vivras! tu n’as point voulu du salut en Christ, c’est la mort éternelle… Le reste n’est que discours, tromperies du malin, et idées d’hommes aveugles et orgueilleux… Alors, le mieux est de se repentir, prier Dieu(par son fils Jésus Christ)pour qu’il envoi sur tous son esprit saint, qui lui ne peut révéler que la vérité(en tout.) a vos prières! le temps est court! sauvé, ou(…).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :