Bill Clinton se met en colère car les dons à la Fondation Clinton ont complètement disparu. La pompe à fric s’est soudainement tarie. Les retombées de la campagne électorale d’Hillary Clinton continuent de s’aggraver, les grands donateurs de la campagne électorale demandant une « autopsie de campagne » pour expliquer ce qui est arrivé à 1,5 milliard de dollars en dons de campagne.

Lors de sa fête à New York pour remercier les grands donateurs de 1 million de dollars ou plus, Hillary Clinton aurait refusé de prendre en compte n’importe quel blâme pour son échec lors de sa campagne échouée, elle a par contre pointé du doigt James Comey (son président pédophile de campagne électorale) et Vladimir Poutine comme étant les seuls responsables de son échec. Cependant, cet argument ne semble avoir convaincu grand monde, et elle a perdu beaucoup de crédibilité aux yeux de ses donateurs, boosters VIP, et conseillers de campagne.

« C’était comme un réveil brutal », a déclaré un invité qui était au Plaza à New York.

La source a déclaré: «C’était un peu de la thérapie de groupe et beaucoup d’amour» parmi les « faiseurs de pluie » perdants démocrates.

Dispersés dans la foule, il y avait les conseillers de la Clinton Huma Abedin, John Podesta et Robby Mook, les donateurs Alan Patricof, Bernard Schwartz, Marc Lasry, Jay Snyder et Robert Zimmerman, les designers Vera Wang et Tory Burch, ainsi que Anna Wintour, Harvey Weinstein et le restaurateur Danny Meyer.

Il y avait aussi Bill et Chelsea Clinton et le mari de Chelsea, Marc Mezvinsky.

« Personne n’a l’illusion que « le groupe va revenir ensemble », mais il y avait un « sentiment de fin de course, de fermeture», a déclaré un partisan Hillary de la possibilité qu’elle serait de retour en tant que candidate Les invités ont souligné que, même si la Russie avait réellement « piraté » les emails du DNC et de Podesta, il n’y aurait rien à libérer et diffuser  s’il n’y avait pas eu d’acte répréhensible enregistré dans ces emails.

Rapports ArmstrongEconomics:

Maintenant les plus grands partisans de Clinton veulent une «autopsie de campagne», qui pourrait exposer l’opération entière de Clinton. Les donateurs demandent à savoir où Clinton a dépensé près de 1,5 milliard de dollars en ressources de campagne qu’elle a recueillies dans les derniers mois. Ils veulent les reçus. Ils exigent une enquête honnête sur la façon dont Clinton a omis d’aller se battre  dans les États swing (Elle n’a jamais pris la peine d’aller au Wisconsin) et comment son opération de Brooklyn a mal interprété les données de sondage.

Les donateurs « n’achètent pas » l’histoire du hack russe. L’histoire derrière le rideau est que les collecteurs de fonds vont couper tous les dons au Parti démocrate jusqu’à ce que cet examen honnête soit effectué. Ils ne veulent pas entendre parler de Comey et de Poutine.

Les gouvernements étrangers ont coupé des fonds à la Fondation Clinton. Enfin, l’argent est coupé. Bill Clinton a perdu sa « pompe à fric », lui qui se moquait de l’intelligence du président élu Donald Trump. « [Trump] ne sait pas grand-chose », a déclaré Bill Clinton au sujet de Trump. « Une chose qu’il sait faire, c’est se mettre en colère pour inciter les hommes blancs à voter pour lui.». De toute évidence, Bill est désespéré parce que la pompe à fric de Clinton est arrivée à un arrêt brusque.

VOIR AUSSI :

Hillary Clinton prépare un coup d’état en cas de victoire de Trump

Pas folle, Hillary a déjà planqué son magot au …Qatar !!

Selon des médias américains du samedi 15 Octobre 2016,  Hillary Clinton et John Podesta (PDG de la Fondation Clinton) ont rencontré Jamie Dimon à The Compound Chappaqua à l’extérieur de New York City.
Dans les 12 heures qui ont suivi la réunion, la Banque des Règlements Internationaux a enregistré le transfert de 1,8 milliard $ de la Fondation Clinton vers la Banque centrale du Qatar.

Au cas où son coup d’état rate, comme celui contre Erdogan, Hillary peut s’exiler chez ses amis qataris. Elle ne crèvera pas de faim, et n’ira pas en prison, comme Donald Trump le lui a promis, s’il est élu Président.

Hillary Clinton’s “Sudden Move” Of $1.8 Billion To Qatar Central Bank 

Hannibal GENSERIC

Source : http://numidia-liberum.blogspot.ch/2016/12/les-donateurs-de-la-campagne-clinton.html?m=1

Publicités
Publié dans : USA

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.