Un rapport sombre du ministère de la Défense (MoD) publié aujourd’hui au Kremlin par le Conseil de sécurité (SC) sur le crash catastrophique en Mer Noire d’un avion de ligne Tupolev Tu-154, à 1,5 kilomètre de l’aéroport international de Sotchi, donne des précisions inquiétantes des causes de ce crash.

En effet, 23 minutes exactement avant le crash, une « transmission par rafales » chiffrée de la CIA a eu lieu, et, étrange coïncidence, au même moment, un avion cargo C-130 de la Force aérienne des États-Unis a été détourné de son chemin d’origine sur la mer Noire vers  la 90e base aérienne des forces aériennes roumaines, alors que sa base habituelle est celle de l’OTAN à Incirlik en Turquie.

Selon ce rapport, à 02:17 (GMT + 3), une station russe de renseignements électroniques de la flotte de la mer Noire située dans la République de Crimée a détecté une « transmission par rafales » chiffrée provenant d’Odessa (Ukraine). Sa technologie électronique était basée sur les standards militaires américains MIL-STD-188. Cette technologie combine un taux de signalisation de données très élevé avec des temps de transmission très courts, afin de compresser les messages. Elle est largement utilisée par les militaires américains et les espions de la CIA, qui souhaitent minimiser les chances de détection de leurs transmissions radio.

Les enquêteurs du ministère de la Défense savent qu’à Odessa il y a un poste d’écoute électronique de la CIA, qui était devenu «silencieux» après l’élection du président élu Donald Trump lorsque le président

Les États-Unis étant devenus, sous le régime d’Obama, un super État voyou qui se considère au-dessus des lois internationales. . La menace américaine du début de ce mois d’inonder la mer Noire avec des navires de guerre de l’OTAN a provoqué une grave réaction du président Poutine qui a promis la guerre à l’Occident si l’OTAN osait se livrer à une telle folie militariste.

L’Administration américaine actuelle a également désigné  la Russie comme la principale menace contre sa tentative de paver la route à la guerre perpétuelle, ce qui est devenu ridicule et insensé la semaine dernière, lorsqu’un mémo a été divulgué montrant que le président élu Trump n’a même pas énuméré la Russie comme une des priorités de sa nation.

Avec la CIA, qui a (jusqu’à présent) échoué dans ses tentatives de détruire le président élu Trump et de lui retirer le pouvoir, les experts du ministère de la Défense dans ce rapport expliquent que la CIA a maintenant montré que tous ses chefs analystes du renseignement travaillent comme agents politiques pour le régime d’Obama-Clinton.  Ils ont, en particulier, donné au président Obama un rapport « à dormir debout » blâmant  la Russie pour avoir piraté les élections présidentielles américaines. En conséquence de ce rapport fallacieux, puisqu’aucune preuve tangible n’a été produite, Obama a menacé la Russie de graves dommages, dont les assassinats des diplomates russes et ce crash d’avion sont d’atroces  réalisations.

En abattant cet avion sans défense et en tuant les 92 personnes à bord, Obama et ses espions de la CIA ont frappé «l’âme même de la mère patrie russe», non seulement en tuant les 64 membres de la chorale Alexandrov de l’armée russe de renommée mondiale, mais ils tuent aussi la militante russe de renommée internationale, humanitaire et caritative, Elizaveta Glinka, connue sous le nom de Dr. Liza.

Quant à la façon dont le président Poutine réagira à ces crimes contre l’humanité, perpétrés par le président Obama et la CIA contre la Fédération, ce rapport ne le dit pas dans sa section non classée, mais si le passé est un signe indicatif, il ne faut pas être surpris par les développements tragiques qui vont en résulter.

VIDEO

========================================================

Nous adressons nos plus sincères condoléances au peuple russe, au Président Vladimir Poutine, et aux familles de ces malheureuses victimes. Comme nos lecteurs l’attendent, nous sommes plus que méfiants à l’idée d’un incident tragique comme celui-ci se produisant par beau temps, avec un pilote très expérimenté, avec un groupe de passagers si importants et symboliques à bord.

Carthage, Tunisie, 2013

Les gens du parti de la guerre aux États-Unis disposent d’énormes ressources à sa disposition et n’acceptent pas les défaites facilement. Ils veulent créer la peur du pouvoir qu’ils considèrent comme la clé de leur survie à long terme. Ce crash d’avion civil qui vient après l’assassinat de l’ambassadeur russe est certainement une manifestation et une démonstration de leur arrogance et de leur sauvagerie. Leur «  coalition internationale sous égide américaine » a été exclue des nouvelles discussions tripartites sur la résolution de la tragédie syrienne, et ils ne l’acceptent pas.

Nous sommes dans un moment dangereux maintenant que les plaques tectoniques géopolitiques se déplacent, ce qui est généralement annonciateur de tremblements de terre et de tsunamis. C’est ainsi que nous voyons ces deux viles attaques contre  la Russie, qui n’a jamais attaqué personne. Nous allons surveiller de très près.

Note

[1] Dans le domaine des télécommunications, le terme «transmission par rafales de données» est une transmission qui combine un taux de signalisation très élevé avec des temps de transmission très courts, et dans laquelle le message est compressé. Cela est utilisé par les militaires et des espions, qui souhaitent tous deux minimiser les chances de détection de leurs transmissions radio, une faible probabilité d’interception (LPI) et une faible probabilité de reconnaissance (LPR).

Hannibal GENSERIC

Source : http://numidia-liberum.blogspot.ch/2016/12/cest-la-cia-qui-cause-la-chute.html?m=1

Cellule44 : Cette info nous semble suspect, l’argumentation de cet article est un peu légère, donc…. à suivre, à voir

Publicités

3 pensées sur “C’est la CIA qui a causé la chute catastrophique de l’avion russe en Mer Noire”

  1. Bonjour. Je vous le dis, la Russie va détruire les Etats Unis d’Amérique. Il reste peu de temps pour que cela se réalise. La Russie ne pourra pas accepter de telles provocations à répétitions, qui de plus mettent à mort des innocents! La GRANDE Babylone est sur le point de chavirer!

  2. Qui a vécu par l’épée périra par l’épée. L’arme la plus fatale, celle qui détruit l’ennemi, qui réduit la bête à ce qu’elle n’a jamais cessé d’être, c’est la vérité.
    Dire la vérité, la montrer dans ton son éclat et ses conséquences est plus fatal que la plus puissante des bombes.
    Que dieu vous garde.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.